'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> Trois initiatives importantes pour saluer l’amitié (...) - France-Allemagne.fr

L'actualité

Trois initiatives importantes pour saluer l’amitié franco-allemande à l’occasion du 60ème anniversaire du Traité de l’Élysée - Communiqué de presse du ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires (Paris, 23 janvier 2023)

À l’occasion du Conseil des ministres franco-allemand du 22 janvier 2023, la France et l’Allemagne ont annoncé trois initiatives importantes et de nombreuses coopérations en faveur de la mobilité entre nos deux pays.

  • 60.000 billets de train pour des jeunes Français et Allemands L’Allemagne et la France annoncent la mise en place à l’été 2023 d’un billet à destination des jeunes Français et Allemands afin d’encourager les voyages en train au sein des deux pays. Pour célébrer les 60 ans du Traité de l’Élysée, 60.000 billets seront ainsi mis à disposition gratuitement, selon des modalités qui seront précisées prochainement. Un soutien financier sera apporté par les États à ce dispositif lancé par SNCF et Deutsche Bahn (DB).
  • Liaison grande vitesse et train de nuit entre Paris et Berlin Les deux ministres saluent le développement en 2024 d’une liaison ferroviaire directe à grande vitesse entre Berlin et Paris ainsi qu’un train de nuit reliant les deux capitales européennes. Il s’agit d’une étape importante pour faciliter la mobilité transfrontalière entre les deux pays, tout en contribuant à la mise en oeuvre d’un marché ferroviaire unique européen.

« Je suis ravi d’annoncer aux côtés de mon homologue allemand cette formidable initiative pour les jeunes qui contribuera à la découverte de nos deux pays, mais aussi au développement de l’utilisation du train. C’est une initiative concrète, en cohérence avec nos ambitions en matière climatique, qui fera voyager et, nous l’espérons, rêver, de nombreux jeunes Français et Allemands. », a déclaré Clément Beaune, ministre délégué chargé des transports.

« Nous nous rencontrons aujourd’hui pour une très belle raison : commémorer le 60ème anniversaire du traité d’amitié franco-allemande. Vu la période difficile que nous traversons, je suis d’autant plus convaincu de la validité de l’idée européenne et de l’utilité de la coopération très étroite entre nos deux pays. Ensemble, nous pouvons faire bouger beaucoup de choses et être les précurseurs dans la recherche de solutions innovantes et transfrontalières dans les domaines de la mobilité et du numérique. Nous avons profité de notre rencontre d’aujourd’hui pour poursuivre ensemble le travail sur des projets communs qui rapprocheront davantage nos deux pays, notamment un billet de train franco-allemand destiné aux jeunes qui sera proposé pour la première fois cet été. Nous avons chargé la Deutsche Bahn et la SNCF de sa mise en œuvre. », a déclaré Volker Wissing, ministre fédéral des transports et du numérique.

De nombreux projets ont également été annoncés par les ministres à cette occasion :

  • Liaisons transfrontalières L’Allemagne et la France se félicitent par ailleurs des travaux menés pour développer les liaisons ferroviaires transfrontalières identifiées dans le cadre du Traité d’Aix-la-Chapelle. Concernant les liaisons Colmar-Fribourg et Haguenau-Rastatt, des études sont en cours. Les résultats de ces études, prévus pour le premier trimestre 2023, apporteront un éclairage sur les bénéfices socio-économiques des deux liaisons et sur leurs coûts de réalisation. La France et l’Allemagne se félicitent de ces progrès qui doivent permettre d’engager rapidement les discussions sur la suite des deux projets et sur leur financement. Les ministres soutiennent par ailleurs les échanges bilatéraux respectivement entre les deux ministères et entre les entreprises ferroviaires pour une liaison ferroviaire entre Strasbourg et l’aéroport de Francfort.
  • Lancement d’une plateforme de dialogue franco-allemande sur l’infrastructure de recharge et de ravitaillement. Une coopération étroite dans le domaine des infrastructures de recharge et de ravitaillement est nécessaire pour renforcer l’utilisation transfrontalière de véhicules propres respectueux du climat. Dans la nouvelle dynamique créée par le règlement européen sur le déploiement d’une infrastructure pour carburants alternatifs (AFIR), l’Allemagne et la France mettent en place une plateforme de dialogue dédiée à la planification et à la construction transfrontalière de stations de recharge électrique et de ravitaillement en hydrogène, afin d’assurer la coordination bilatérale nécessaire au développement d’un réseau transfrontalier. L’objectif est de mettre à la disposition des utilisateurs des infrastructures fiables pour les sources d’énergie alternatives. Ce projet contribuera à la réalisation des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre et accompagnera le développement des véhicules à motorisation alternative sur le marché.
  • Espace de données relatives aux mobilités L’Allemagne et la France s’engagent dans une collaboration approfondie pour l’ouverture et le partage des données relatives aux mobilités entre les deux pays, levier essentiel pour rendre la mobilité plus intelligente et durable. Cet échange s’articulera notamment autour de l’initiative allemande Mobility Data Space et de l’initiative française Mobility Data Hub, qui prennent en compte les questions de gouvernance et de souveraineté des données, ainsi que les enjeux juridiques, techniques et pratiques que présente la mise en oeuvre de ce partage au niveau transfrontalier.
  • Mobilité connectée et automatisée L’Allemagne et la France se félicitent de la mise en place d’un cadre européen pour le développement du véhicule automatisé et connecté. En s’appuyant sur l’acquis des projets de tests transfrontières initiés en 2017, avec notamment la poursuite de la coordination des procédures d’autorisation des expérimentations, nos deux pays renforceront leur coopération sous forme de projets communs en matière de développement et de démonstration de sécurité de services de mobilité automatisée et connectée.
  • Mobilité aérienne urbaine L’Allemagne et la France saluent les coopérations initiées entre les deux pays concernant les nouvelles possibilités de mobilité permises par les eVTOLs (electric vertical take-off and landing aircrafts) et appellent au renforcement de ces travaux communs au service d’un leadership technologique industriel européen s’appuyant sur des acteurs industriels innovants.

M. Clément Beaune, ministre délégué chargé des transports, et M. Volker Wissing, ministre fédéral des transports et du numérique, sont convenus d’échanger régulièrement sur l’avancée de ces projets phares./.

Toutes les actualités franco-allemandes
Version imprimable