'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> Syrie - Déclaration conjointe des ministres des Affaires (...) - France-Allemagne.fr

L'actualité

Syrie - Déclaration conjointe des ministres des Affaires étrangères de la France, de l’Allemagne, des États-Unis, de l’Italie et du Royaume-Uni (25 mai 2021)

Nous, ministres des Affaires étrangères de l’Allemagne, des États-Unis, de la France, de l’Italie et du Royaume-Uni, indiquons clairement que l’élection présidentielle du 26 mai en Syrie ne sera ni libre ni régulière. Nous dénonçons la décision du régime de Bachar el-Assad d’organiser une élection hors du cadre défini dans la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations unies, et nous soutenons l’ensemble des Syriens, y compris les organisations de la société civile et l’opposition syrienne, qui ont qualifié d’illégitime et condamné le processus électoral.

Comme énoncé dans la résolution, des élections libres et régulières doivent être organisées, sous la supervision des Nations unies, conformément aux normes internationales les plus élevées en matière de transparence et de responsabilité. Pour qu’une élection soit crédible, tous les Syriens, y compris les Syriens déplacés à l’intérieur de leur pays, les réfugiés et les membres de la diaspora, doivent pouvoir y participer dans un environnement sûr et neutre.

En l’absence de ces éléments, cette élection frauduleuse ne constitue en rien un progrès sur la voie d’un règlement politique. Nous demandons instamment à la communauté internationale de rejeter sans équivoque cette tentative du régime de Bachar el-Assad de retrouver une légitimité sans cesser ses violations graves des droits de l’Homme ni participer de manière substantielle au processus politique facilité par les Nations unies afin de mettre fin au conflit.

Nous réaffirmons notre ferme soutien aux efforts de l’Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations unies pour la Syrie en faveur d’un règlement politique, qui repose sur tous les aspects de la résolution 2254 du Conseil de sécurité, et protège la prospérité future et les droits de tous les Syriens, notamment celui de voter dans des élections libres et régulières.

Source : Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères

Toutes les actualités franco-allemandes
Version imprimable