'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> Prix de Gaulle-Adenauer 2000 (22 janvier 2001) - France-Allemagne.fr

Prix de Gaulle-Adenauer 2000 (22 janvier 2001)

Nous avons le plaisir de vous faire savoir que le Jury du Prix de Gaulle-Adenauer a porté son choix cette année, au titre de l’an 2000, à l’unanimité, sur deux personnalités du monde des médias, M. Daniel Vernet, directeur des Relations internationales du quotidien -"Le Monde", et M. Ulrich Wickert, rédacteur à la télévision allemande ARD, ancien correspondant à Paris. Le choix de ce Jury illustre son intention d’encourager, en une période de développement accéléré des relations franco-allemandes, la qualité des analyses menées sur le pays partenaire et le haut niveau des débats que contribuent à animer les journalistes, sur les relations bilatérales et notre avenir européen.

Le Jury du Prix de Gaulle-Adenauer avait décerné le prix 1999 à deux grandes figures de la scène et de l’écran MIles Patricia Kaas et Hanna Schygulla. Se trouvaient ainsi saluées des carrières artistiques de tout premier ordre, tournées vers l’échange entre les deux populations, allemande et française, et servant une meilleure compréhension de la culture du pays partenaire.

La remise des Prix 1999 et 2000 devrait faire l’objet dans les mois prochains d’une cérémonie organisée par la partie allemande à Berlin.

Je vous rappelle que c’est à l’occasion du 25ème anniversaire du traité de l’Elysée le 22 janvier 1988, que les gouvernements français et allemand ont décidé la création d’un Prix portant Ie nom des fondateurs de la coopération franco-allemande. Chaque année le Prix de Gaulle-Adenauer est remis à deux personnalités ou deux institutions française et allemande en raison de leur engagement et de leur efficacité au service de la coopération entre les deux pays.
La dotation est mise en place pour ce qui est de la partie française par la Direction générale de la Coopération internationale et du Développement de notre ministère et s’élève pour chaque lauréat à 35 000 FF. Le choix des lauréats est assuré par un jury paritaire franco-allemand de 10 personnes, composé de personnalités de la vie publique. Les présidents de ce jury sont conjointement M. André Bord, ancien ministre, président de la CICFA, pour la partie française, et M. le professeur Rudolf von Thadden, Coordonnateur pour les relations Allemagne - France, pour la partie allemande.

Version imprimable