'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> Libye - Déclaration des porte-parole des ministères des (...) - France-Allemagne.fr

L'actualité

Libye - Déclaration des porte-parole des ministères des Affaires étrangères de la France, de l’Allemagne, des États-Unis, de l’Italie et du Royaume-Uni (5 février 2021)

Les gouvernements de la France, de l’Allemagne, de l’Italie, du Royaume-Uni et des États-Unis d’Amérique saluent l’accord auquel est parvenu le Forum de dialogue politique libyen sur un pouvoir exécutif unifié temporaire libyen, chargé de mener le pays vers l’organisation d’élections nationales le 24 décembre 2021.

L’accomplissement de cette étape fondamentale vers une solution politique négociée et inclusive est le fruit d’un processus défini et mené par les Libyens, de la médiation des Nations unies et du soutien du peuple libyen. Nous saluons à cet égard la mobilisation extraordinaire de la mission d’appui des Nations unies en Libye et de Mme Stephanie Williams, représentante spéciale par intérim du secrétaire général des Nations unies. Nous nous réjouissons de pouvoir apporter notre plein soutien à M. Ján Kubiš, envoyé spécial du secrétaire général des Nations Unies.

Nous appelons l’ensemble des autorités et acteurs libyens en place à assurer une passation fluide et constructive des compétences et des missions au nouveau pouvoir exécutif unifié.

Depuis la conférence de Berlin, la Libye a considérablement progressé vers l’instauration d’une paix et d’une stabilité durables, notamment par la reprise de la production d’énergie, la conclusion de l’accord de cessez-le-feu du 23 octobre 2020 observé dans tout le pays, l’adoption de la feuille de route relative à l’organisation d’élections nationales en décembre 2021 et, à présent, le choix d’un pouvoir exécutif transitoire unifié.

Un long chemin reste à parcourir. Le pouvoir exécutif unifié devra mettre en œuvre l’accord de cessez-le-feu, fournir les services publics essentiels à la population libyenne, mettre en place un véritable programme de réconciliation, répondre aux besoins nationaux essentiels en matière budgétaire et organiser des élections nationales. Le nouveau gouvernement temporaire, qui sera nommé par le Premier ministre désigné, devra être véritablement inclusif, notamment en termes de genre, d’appartenance ethnique et d’origine régionale, afin que toute la population libyenne soit représentée.

Nous appelons les délégués du Forum de dialogue politique libyen à poursuivre leur mission essentielle, qui est de veiller à ce que la préparation et l’organisation des élections soient la priorité du nouveau pouvoir exécutif unifié, comme l’a décidé le Forum.

L’an dernier, lors de la conférence de Berlin sur la Libye, la communauté internationale s’est engagée à soutenir le règlement du conflit en Libye. Conformément à cet engagement, tous les participants à la conférence doivent désormais aider le nouveau pouvoir exécutif dans l’accomplissement de ses missions au service de la population libyenne, appliquer pleinement l’embargo sur les armes et soutenir le retrait immédiat de tous les mercenaires et combattants étrangers.

Nous sommes prêts à prendre des mesures à l’encontre de ceux qui menaceraient la stabilité ou nuiraient au processus politique en Libye.

Toutes les actualités franco-allemandes
Version imprimable