'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> Les ministres française et allemande en charge de la (...) - France-Allemagne.fr

L'actualité

Les ministres française et allemande en charge de la recherche s’engagent sur un programme d’actions communes - Communiqué de presse du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche (Paris, 23 janvier 2023)

À l’occasion du Conseil des ministres franco-allemand du 22 janvier 2023, Sylvie Retailleau, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et Bettina Stark-Watzinger, ministre fédérale allemande de l’Éducation et de la Recherche, ont décidé de travailler étroitement ensemble au cours des prochaines années sur la mise en œuvre de projets clés.

Afin de contribuer à la transition des combustibles fossiles vers des énergies décarbonées, France et Allemagne vont travailler étroitement sur le développement des batteries de demain à travers la mise en place d’un nouveau programme de recherche commun sur les technologies avancées de batteries. Les énergies décarbonées doivent être rendues disponibles grâce à un stockage efficace et abordable de l’énergie et à des systèmes de gestion et de distribution intelligents. La France et l’Allemagne veulent développer des technologies innovantes de batteries disposant de performances accrues (densité d’énergie, vitesse de charge, etc.) tout en réduisant les besoins en métaux stratégiques.

Un partenariat renforcé va également voir le jour sur la recherche numérique. La France et l’Allemagne souhaitent faire une entrée conjointe dans l’ère de la puissance de calcul exascale en accueillant sur leur territoire les supercalculateurs les plus puissants d’Europe dans le cadre de l’entreprise européenne commune EuroHPC. Le partenariat franco-allemand sera renforcé sur les projets de Recherche et Innovation et sur les priorités communes dans le cadre du programme de travail EuroHPC. Sur l’intelligence artificielle, un deuxième appel à projet commun entre la France et l’Allemagne a permis la sélection de trois projets de coopération stratégique de grande envergure entre institutions françaises et allemandes. Les projets sont maintenant en cours de préparation pour leur lancement.

Les deux pays réaffirment leur soutien au Conseil européen de l’innovation (EIC) et à son dispositif d’accélérateur d’innovation. Il répond en effet à un réel besoin pour le financement de l’innovation de rupture par un investissement en subvention et en fonds propre. Au vu des difficultés rencontrées ces derniers mois pour l’investissement en fonds propres, les deux pays suivent avec attention la mise en place actuellement en cours d’une solution conforme à l’ambition initiale de l’accélérateur EIC et répondant à ses besoins : risque élevé, investissement de long terme, agilité et rapidité.

Enfin, en tant que membres fondateurs de l’initiative EUREKA, l’Allemagne et la France soulignent l’intérêt de cette organisation pour favoriser la coopération multilatérale entre leurs industries, les organismes de recherche et les petites et moyennes entreprises dans des projets de recherche et d’innovation proches du marché. Les deux pays contribueront à faire le lien entre EUREKA et les programmes-cadres de l’UE et les politiques de la Commission européenne.

Les deux ministres sont convenues d’échanger régulièrement sur l’avancée de ces projets phares. Elles veilleront également à la poursuite de la mise en œuvre des autres projets structurants, notamment en matière de coopération sur l’intelligence artificielle, tel que mentionné dans l’article 21 du traité d’Aix-la-Chapelle de 2019./.

Toutes les actualités franco-allemandes
Version imprimable