'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> Les lycées franco-allemands - France-Allemagne.fr

Les lycées franco-allemands

Crédit photo : Lycée franco-allemand de Buc On compte trois lycées franco-allemands : ceux de Sarrebruck (1961) et Fribourg (1972) en Allemagne, et celui de Buc (1975) en France (académie de Versailles).

Base conventionnelle

Les lycées franco-allemands ont été créés par le Traité de l’Elysée du 22 janvier 1963, qui pose les bases d’une coopération franco-allemande dans le domaine de l’éducation et de l’apprentissage de la langue du partenaire. La création du baccalauréat franco-allemand le 10 février 1972 concrétise le projet des écoles franco-allemandes.

Objectifs

Les lycées franco-allemands offrent la spécificité d’évoluer dans un environnement binational et d’obtenir un diplôme ayant l’équivalence d’un baccalauréat français et d’un Abitur allemand. Le baccalauréat franco-allemand diffère de l’Abibac ; un certain nombre de disciplines sont enseignées dans la langue du pays partenaire.

De cette manière, des élèves bilingues et biculturels accèdent à la légitimation d’études supérieures dans le pays de leur choix. Les lycées franco-allemands forment des élèves du CM2 (après un examen d’entrée) jusqu’à la Terminale.

Organisation

Les lycées franco-allemands sont avant tout des lycées binationaux et ne sont donc pas soumis aux mêmes programmes que les lycées français et allemands. Leurs programmes sont définis et harmonisés entre les lycées franco-allemands de Sarrebruck, Fribourg et Buc. Le personnel pédagogique et administratif est franco-allemand. La plupart des élèves sont allemands et français, mais d’autres nationalités sont également représentées.

Plus d’information : Ministère de l’Education nationale

Version imprimable