'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> Iran - Déclaration conjointe des porte-parole des ministères (...) - France-Allemagne.fr

L'actualité

Iran - Déclaration conjointe des porte-parole des ministères des Affaires étrangères de la France, de l’Allemagne, du Royaume-uni et des États-Unis sur l’adoption d’une résolution sur l’Iran au conseil des gouverneurs de l’AIEA (18 novembre 2022)

Les gouvernements de la France, de l’Allemagne, du Royaume-Uni et des Etats-Unis, saluent l’adoption par le Conseil des Gouverneurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) d’une résolution sur l’Iran. Cette résolution a été adoptée en réponse à la coopération insuffisante de l’Iran avec l’AIEA sur des questions sérieuses et non résolues liées à l’application par l’Iran des obligations juridiques que lui impose son accord de garanties conclu au titre du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP).

C’est la seconde résolution adoptée par le Conseil des Gouverneurs de l’AIEA sur ces questions cette année. Ce faisant le Conseil a envoyé un message clair sur le caractère essentiel et urgent qui s’attache à ce que l’Iran respecte ses obligations en matière de garanties, et qu’il prenne les actions spécifiées sans délai. L’Iran doit apporter des explications techniquement crédibles à la présence de particules d’uranium sur trois sites non-déclarés en Iran et clarifier où se trouvent les matières nucléaires et/ou les équipements contaminés qui en sont la cause.

La résolution adoptée réaffirme le soutien indéfectible du Conseil aux efforts continus de l’AIEA avec l’Iran pour résoudre ces questions essentielles.

Comme nous l’avons déjà clairement dit, si l’Iran fait cela et que le Directeur général de l’AIEA est en mesure de rendre compte du fait que les questions non résolues liées à l’application des garanties en Iran ont trouvé une réponse, le Conseil pourrait alors clore l’examen de cette question.

Nous espérons que l’Iran saisira cette opportunité pour coopérer avec l’AIEA de bonne foi pour clore ces questions non résolues afin qu’aucune action supplémentaire du Conseil ne soit nécessaire.

Toutes les actualités franco-allemandes
Version imprimable