'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> Energie, climat et biodiversité - 12ème CMFA (Paris, 4 (...) - France-Allemagne.fr

Le couple franco-allemand

Energie, climat et biodiversité - 12ème CMFA (Paris, 4 février 2010)

Le Président de la République a présidé avec la Chancelière Angela Merkel, jeudi 4 février 2010, le 12ème Conseil des ministres franco-allemand au Palais de l’Élysée en présence du Premier ministre M. François Fillon.
Ce premier Conseil franco-allemand depuis l’installation du nouveau Gouvernement allemand a permis de fixer la feuille de route de la coopération bilatérale pour les prochaines années et de réaffirmer et de consolider le rôle de l’Allemagne et de la France pour permettre à l’Europe de répondre aux défis auxquels elle est confrontée.

Le Président de la République a présidé avec la Chancelière Angela Merkel, jeudi 4 février 2010, le 12ème Conseil des ministres franco-allemand au Palais de l’Élysée en présence du Premier ministre M. François Fillon.
Ce premier Conseil franco-allemand depuis l’installation du nouveau Gouvernement allemand a permis de fixer la feuille de route de la coopération bilatérale pour les prochaines années et de réaffirmer et de consolider le rôle de l’Allemagne et de la France pour permettre à l’Europe de répondre aux défis auxquels elle est confrontée.

Energie, climat et biodiversité

Nous soutiendrons activement la mise en œuvre de l’accord de Copenhague : notre objectif commun est d’aboutir à un accord global, ambitieux et juridiquement contraignant. Il est essentiel que chacune des parties concernées agisse en fonction de ses responsabilités et de son niveau de développement pour atteindre l’objectif commun de limiter à 2° C la hausse mondiale de la température. Nous travaillerons ensemble à faire en sorte que les conférences de Bonn et la CDP au Mexique soient couronnées de succès. Nous évaluerons conjointement l’option de prendre des mesures appropriées au niveau de l’UE pour éviter les fuites de carbone résultant de l’absence ou de l’inadéquation des actions de certains pays. Nous sommes déterminés à renforcer notre coopération bilatérale dans les domaines du climat et de la sécurité énergétique ainsi que dans le domaine de la biodiversité.

Le CMFA se félicite des conclusions des groupes de travail « Energie » et « Electromobilité » lancés lors de sa précédente session et adopte les décisions suivantes :

- La mise en œuvre commune du paquet énergie climat adopté en décembre 2008, sous Présidence française, par l’UE pour la période allant jusqu’en 2020 ;
- La création, à partir du bureau franco-allemand sur l’énergie éolienne, d’un Office franco-allemand des énergies renouvelables en 2010 ; la création en parallèle des Instituts français et allemand d’études approfondies sur le développement durable et le changement climatique à Paris et à Potsdam ;
- La mise en place du premier projet de démonstration transfrontalier à l’échelle mondiale dans la région entre Strasbourg et Stuttgart / Mannheim / Karlsruhe autour du véhicule électrique, qui démontrera les potentialités du projet « e-mobility ». La France et l’Allemagne présenteront également leurs vues communes dans le domaine de la standardisation afin d’accélérer la création d’une norme unique européenne en matière de véhicules électriques, y compris les infrastructures nécessaires ;
- Nous nous engageons conjointement à assurer une diversification du mix énergétique, des sources et de l’acheminement de l’énergie afin de sécuriser l’approvisionnement énergétique de l’Europe à long terme et d’accroître l’efficacité énergétique ainsi que le recours à l’énergie renouvelable et/ou décarbonée ; à cette fin, nous utiliserons les synergies offertes par la Stratégie High-Tech allemande et le Grand emprunt français. Dans ce contexte, nous saluons l’initiative industrielle sur le processus sidérurgique à très basses émissions de CO2 (ULCOS) assortie des projets pilotes et de démonstration à Florange et Eisenhüttenstadt.
- Nous coopèrerons en vue de créer le cadre approprié et de mettre en œuvre des projets ambitieux dans le domaine des énergies renouvelables, du captage de carbone et des réseaux transnationaux, en Méditerranée (notamment le Plan solaire méditerranéen et l’initiative Desertec), dans la mer du Nord et dans la mer Baltique ; nous coordonnerons nos projets en Afrique visant à l’atténuation du changement climatique, notamment pour développer des projets conjoints. Nous nous concentrerons sur l’évolution des initiatives industrielles dans le contexte d’un Plan stratégique européen pour les technologies énergétiques (Plan SET) afin der mettre en œuvre des projets conjoints.
- Nous réaffirmons notre volonté de contribuer au succès de la CdP 10 de la Convention sur la Diversité biologique, qui se tiendra au Japon, et nous réaffirmons notre attachement à la création du groupe international d’experts sur la biodiversité (IPBES) en 2010, année internationale de la biodiversité.
- Nous continuerons à développer et à actualiser régulièrement le réseau d’experts sur la sécurité d’approvisionnement pour le gaz, récemment mis en place. Nous examinerons la possibilité de créer un centre de compensation franco-allemand pour le gaz à destination de tous les acteurs concernés. Ce centre devra assurer, grâce à des mécanismes appropriés de coopération transfrontalière, qu’en cas de pénurie de gaz, les consommateurs de part et d’autre de la frontière puissent être approvisionnés de la façon la plus efficace.
- Nous soutiendrons le développement du « comptage intelligent » dans nos pays et dans l’UE et nous prévoyons d’organiser une conférence bilatérale sur le comptage intelligent afin de faciliter la coopération entre nos entreprises dans ce domaine.
- Nous intensifierons nos efforts pour faire avancer un système de transport efficace, durable et productif. Une étape consistera à poursuivre et amplifier la coopération ferroviaire entre les deux pays.
- Nous coopèrerons en vue de renforcer l’efficacité de la navigation aérienne en Europe du point de vue des coûts et de l’environnement, en signant un accord entre nos deux Etats sur la création du Functional Airspace Block (FABEC) en 2010, devant être ratifié d’ici 2012.

Version imprimable