'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> Déclaration commune des ministères des Affaires étrangères de (...) - France-Allemagne.fr

Déclaration commune des ministères des Affaires étrangères de la France et de l’Allemagne – Nouveaux points de passage sur la ligne de contact en Ukraine orientale (13 novembre 2020)

La France et l’Allemagne se félicitent de l’établissement de deux nouveaux points de passage sur la ligne de contact, portant ainsi à sept le nombre de points de passage sur une longueur totale d’environ 450 kilomètres. L’Ukraine honore ainsi ses obligations en vertu des conclusions du Sommet de Paris du 9 décembre 2019 sur lesquelles la Russie, l’Ukraine, la France et l’Allemagne s’étaient accordées en format Normandie. L’Ukraine réunit ainsi les conditions pour améliorer avant l’hiver les conditions déplorables aux points de passage et atténuer la situation dramatique des habitants de l’Ukraine orientale. Nous nous félicitons du soutien apporté par l’Union européenne à l’aménagement des infrastructures des nouveaux points de passage de Zolote et Chtchastia.

Nous saluons les efforts déployés par l’ambassadrice Heidi Grau, représentante spéciale de l’OSCE au sein du groupe de contact trilatéral, et de l’ambassadeur Toni Frisch, coordinateur du groupe de travail humanitaire, pour faciliter cette ouverture.

Nous invitons la Russie et les séparatistes à rouvrir sans délai tous les points de passage existants sur la ligne de contact dans la région de Donetsk. Des milliers d’hommes et de femmes souhaitant consulter un médecin, percevoir leur pension ou rendre visite à un parent se voient actuellement refuser le franchissement de la ligne de contact. Le conflit ne saurait se poursuivre au détriment des populations, les divisons ne doivent pas être encore exacerbées.

En dépit d’un accord au sein du groupe de contact trilatéral, les séparatistes n’ont pas honoré leurs obligations, à savoir de permettre l’ouverture au 10 novembre des points de passage de Zolote et Chtchastia. Nous demandons instamment à la Russie d’user de son influence pour que ces accords soient mis en œuvre. En tant que membre du groupe de contact trilatéral, la Russie négocie directement avec l’Ukraine et assume donc la coresponsabilité d’une mise en œuvre effective des conclusions du Sommet de Paris.

La France et l’Allemagne maintiennent leur objectif de la mise en œuvre complète des accords issus du Sommet du 9 décembre.

Toutes les actualités franco-allemandes
Version imprimable