'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> Conférence des ministres du tourisme de l’Union européenne (...) - France-Allemagne.fr

L'actualité

Conférence des ministres du tourisme de l’Union européenne (17 et 18 mars 2022)

La conférence des ministres en charge du tourisme se tiendra à Dijon les 17 et 18 mars 2022. Elle sera présidée par Jean-Baptiste Lemoyne, ministre délégué en charge du tourisme, aux côtés de Thierry Breton, Commissaire européen au marché intérieur. Elle réunira les ministres européens afin de partager des initiatives communes, avec en ligne de mire la reprise du secteur, le renforcement du tourisme des Européens en Europe et la transition vers un modèle plus durable.

La conférence des ministres en charge du tourisme se tiendra à Dijon les 17 et 18 mars 2022. Elle sera présidée par Jean-Baptiste Lemoyne, ministre délégué en charge du tourisme, aux côtés de Thierry Breton, Commissaire européen au marché intérieur. Elle réunira les ministres européens afin de partager des initiatives communes, avec en ligne de mire la reprise du secteur, le renforcement du tourisme des Européens en Europe et la transition vers un modèle plus durable.

Quel est l’objectif de la conférence des ministres chargés du tourisme ?

Le tourisme, moteur de l’économie européenne et vitrine de nos valeurs ainsi que de nos richesses culturelles et naturelles, a été l’un des secteurs les plus durement frappés par la crise Covid, qu’il s’agisse du tourisme de loisirs ou d’affaires et pourrait subir de nouvelles répercussions dans le contexte de la guerre en Ukraine. Après deux années marquées par la pandémie, alors que se dessine une sortie de crise de la Covid-19, l’Europe doit rebâtir une industrie touristique résiliente et durable, en adéquation avec les attentes des touristes européens.

La présidence française du Conseil de l’Union européenne propose de valoriser les initiatives européennes contribuant à la transformation du secteur touristique vers un modèle plus vert, plus inclusif et plus numérique. Cette conférence sera l’occasion d’évoquer, avec les partenaires européens, les bonnes pratiques mises en œuvre par les États membres, tout en démontrant la pertinence de l’échelon européen dans le soutien et la transformation du secteur, en encourageant notamment le tourisme intra-européen et en favorisant la promotion de la destination Europe à l’échelle européenne et internationale. Les échanges contribueront à faire émerger des axes de travail communs, dans la perspective de l’élaboration d’un Agenda 2030 pour le tourisme en Europe.

Comment s’articule le programme de la conférence ?

La journée du 18 mars débutera par un accueil des délégations au Palais des ducs et des États de Bourgogne, haut lieu de la vie politique et culturelle dijonnaise.

La première table ronde sera consacrée au tourisme des Européens en Europe. Dans un premier temps, la Commission Européenne, l’Organisation mondiale du tourisme et le « World Travel & Tourism Council » présenteront leur vision de la reprise du tourisme international et les opportunités que constitue un renforcement du tourisme des Européens en Europe. A l’issue, les ministres chargés du tourisme et M. Thierry Breton, commissaire européen au marché intérieur, évoqueront les travaux conduits par la Commission européenne dans le cadre de la transition et de la transformation du secteur et identifieront les meilleures pratiques portées par chaque État membre pour favoriser le tourisme intra-européen ainsi que le tourisme durable.

La deuxième table ronde permettra une réflexion sur les outils à mobiliser pour faire de l’Europe la destination mondiale du tourisme durable. La présidence française du Conseil de l’Union européenne abordera cette question essentiellement sous l’angle de la transformation de l’industrie et de la promotion des transports durables.

Focus : Les mesures prises à l’échelle européenne pour soutenir le secteur du tourisme

Les discussions qui se tiendront lors de la conférence des ministres chargés du tourisme s’inscriront dans la continuité des échanges intervenus depuis plus de deux ans. Dès l’émergence de la crise, le tourisme a fait l’objet d’une attention particulière à l’échelle européenne. La coopération et la coordination européennes se sont en effet renforcées afin de soutenir ce secteur qui représente près de 10% du PIB européen. Les ministres européens chargés du tourisme se sont réunis régulièrement et les travaux menés à l’échelle européenne depuis mars 2020 ont permis :

  • de faciliter la reprise de la mobilité : la Commission européenne a publié le 13 mai 2020 le paquet « Tourisme et transport », proposant une approche commune et coordonnée pour le rétablissement progressif de la mobilité au sein de l’Union européenne. Par la suite, les États membres ont adopté le 13 octobre 2020 une recommandation du Conseil relative à une approche coordonnée de la restriction de la libre circulation. Cette recommandation a permis l’adoption d’un système de cartographie et de critères communs concernant l’introduction ou non des restrictions de déplacement. En complément et, afin de faciliter les déplacements des voyageurs, la Commission a créé la plateforme Reopen.eu, qui délivre une information sur les mesures sanitaires et conditions de déplacement en vigueur dans chaque Etat membre. Enfin, le Parlement européen et le Conseil ont adopté le 14 juin 2021 le règlement sur le certificat COVID numérique. Ce certificat permet d’harmoniser et rendre interopérables les justificatifs de vaccination, de rétablissement et de dépistage exigés par les Etats membres, selon leur doctrine nationale propre. En complément de ces mesures, une campagne de promotion lancée par l’European Travel Commission « OpenUpToEurope » a été lancée pour renforcer l’attractivité de la destination Europe ;
  • de renforcer le soutien aux entreprises : durant la crise, le secteur du tourisme a pu bénéficier des dispositifs européens généraux de soutien à l’économie, notamment du dispositif d’encadrement temporaire des aides d’État, des initiatives d’investissement en réaction au coronavirus (CRII) et d’investissement + (CRII+), du programme européen SURE et du plan Next Generation UE. Les acteurs touristiques éligibles pourront également bénéficier des aides allouées par le cadre financier pluriannuel 2021-2027, en particulier des fonds européens gérés par les Régions. Afin de faciliter les démarches des entreprises, la Commission a publié en mai 2021 un guide des financements disponibles pour le secteur du tourisme ;
  • d’initier la transformation numérique et durable du secteur  : la Commission européenne a initié des discussions relatives à la transformation durable du secteur le 12 octobre 2020, dans le cadre de la Convention européenne sur le tourisme, avec pour objectif d’élaborer une feuille de route pour le tourisme en Europe à l’horizon 2030. Après des consultations menées auprès des représentants de l’industrie touristique, la Commission a élaboré un document de travail intitulé « scenarii de co-création d’une voie de transition pour le tourisme vers un écosystème plus résilient, innovant et soutenable » qui devrait servir de base à l’élaboration d’un Agenda 2030 pour le tourisme en Europe. Cette publication fait également suite à l’adoption des conclusions relatives au tourisme durable (« conclusions on tourism in Europe for the next decade : sustainable, resilient, digital, global and social ») par les États membres de l’Union européenne lors de la réunion du Conseil compétitivité le 27 mai 2021.

Plus d’informations :
Présidence française du Conseil de l’Union européenne

Toutes les actualités franco-allemandes
Version imprimable