'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> Cérémonie de restitution par l’Allemagne aux ayants droit de (...) - France-Allemagne.fr

L'actualité

Cérémonie de restitution par l’Allemagne aux ayants droit de Georges Mandel de cinq ouvrages spoliés - Communiqué de presse de la Première ministre (15.10.22)

Élisabeth Borne, Première ministre, a présidé ce vendredi 15 juillet la cérémonie de restitution par l’Allemagne de cinq ouvrages qui avaient appartenu à l’ancien ministre de la République Georges Mandel, spolié en tant que Juif, et mort pour la France le 7 juillet 1944.

À l’occasion de cette cérémonie, et en présence de son excellence Hans Dieter Lucas, ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne en France, la Première ministre a rappelé la volonté du Gouvernement de poursuivre l’action menée en matière de restitution des oeuvres spoliées, mais aussi pour le travail de mémoire. Elle a également souligné le geste des institutions allemandes, signe de l’amitié franco-allemande, de la confiance et de la réconciliation.

Les ouvrages restitués proviennent du pillage de l’appartement de Georges Mandel par des soldats allemands dès 1940. Ils étaient conservés par la Bibliothèque d’État de Berlin et par la bibliothèque universitaire de Dresde, qui, en 2019, dans un geste exemplaire, ont contacté la Commission d’indemnisation des victimes de spoliations (CIVS) pour que ces livres puissent être rendus aux ayants droit de Georges Mandel.
La restitution des biens culturels spoliés par les Nazis est une exigence que partagent la France et l’Allemagne. En France, l’action que mène la CIVS depuis plus de vingt ans a permis la restitution de nombreux biens spoliés. Sous l’impulsion du Premier ministre Édouard Philippe, la CIVS a vu en 2018 ses pouvoirs renforcés dans ce domaine, et depuis 2019 elle est assistée dans ses travaux par la Mission de Recherche et de Restitution du ministère de la Culture. La loi du 21 février 2022 est un autre témoignage de ce volontarisme : adoptée à l’unanimité par le Parlement, elle a permis de rendre aux familles de victimes quinze oeuvres des collections publiques qui avaient été spoliées.

La bibliothèque de Georges Mandel comptait plus de 15.000 livres. Issu d’une modeste famille juive parisienne, Georges Mandel s’est dressé sans concession contre le fascisme. D’abord journaliste puis député de la Gironde et plusieurs fois ministre, il a mis son engagement au service d’une République forte et exigeante. Convaincu de la nécessité de poursuivre le combat, il a refusé toute capitulation devant l’Allemagne nazie. Une vie de détention a alors commencé pour lui, jusqu’à son assassinat par la Milice en forêt de Fontainebleau le 7 juillet 1944.
Alors qu’est commémoré cette semaine le quatre-vingtième anniversaire de la rafle du Vél d’Hiv, le travail de mémoire et de réparation doit se poursuivre. À travers son appui résolu à la CIVS et en soutenant le travail mené pour l’aboutissement des restitutions, le Gouvernement s’y engage pleinement.

(Source : site Internet du Gouvernement)

Toutes les actualités franco-allemandes
Version imprimable