L’Office franco-allemand pour la Jeunesse fête ses 55 ans

Le 5 juillet 1963, 6 mois après la signature du traité de l’Elysée qui prévoyait sa
fondation, l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) fut créé avec pour
mission « d’établir le dialogue entre la jeunesse française et allemande » et rapprocher
ainsi les deux sociétés civiles dans une perspective de paix.

55 ans d’échanges et d’expertise interculturelle

Au cours des 55 dernières années, l’OFAJ a permis à plus de 8,4 millions de
jeunes, âgés de 3 à 30 ans, de participer à des rencontres sportives, culturelles,
scolaires, universitaires, professionnelles. Ces 320 000 programmes d’échange
ont tissé un maillage au sein des populations qui, avec 2 200 jumelages par
exemple, n’a pas d’équivalent ailleurs en Europe.

Les méthodes interculturelles développées depuis plus d’un demi-siècle, établissent
des ponts entre les cultures, les générations et les sociétés et peuvent servir
de modèle. Des structures similaires, telles que l’Office germano-polonais pour la
Jeunesse ou, plus récemment, l’Office régional pour la jeunesse des Balkans occidentaux (RYCO), ont été créés d’après l’OFAJ.

55 ans – une mission européenne pour l’avenir

Dans une Europe élargie, l’approche de l’OFAJ consistant à mettre les acquis de la
coopération franco-allemande au service d’autres pays est aujourd’hui plus importante
que jamais. Il convient d’innover dans le travail éducatif interculturel pour
poursuivre et développer les partenariats avec des pays tiers comme ceux de
l’Europe de l’Est et du Sud-Est ainsi que du pourtour méditerranéen.

En janvier 2018, Emmanuel Macron et Angela Merkel ont manifesté leur souhait
de renouveler et d’approfondir les relations franco-allemandes en complétant le
traité de l’Elysée. Adossée à cette initiative, la résolution de l’Assemblée nationale
et du Bundestag, stipule que l’OFAJ continuera à jouer un rôle-clé notamment
pour encourager la « mobilité des étudiants, des apprentis et des jeunes professionnels entre la France et l’Allemagne ».

Aujourd’hui, la diversification des publics et la participation de jeunes issus de
tous horizons occupent une place centrale dans l’action de l’OFAJ. Celle-ci doit
encore se renforcer pour que la mobilité soit accessible à chacun et que les offres
de programme s’adaptent continuellement aux attentes et aux besoins des
jeunes.

Toutes les actualités franco-allemandes
Version imprimable