'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> 'Send this page', 'url_site' => 'france-allemagne.fr' ); ?> L'actualité - France-Allemagne.fr

L’actualité

24 mai
2022

Allemagne - Déplacement de Catherine Colonna à Berlin (24 mai 2022)

Allemagne - Déplacement de Catherine Colonna à Berlin (24 mai 2022)

Mme Catherine Colonna, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, effectue son premier déplacement international aujourd’hui à Berlin où elle rencontrera son homologue allemande, Mme Annalena Baerbock.

Elle marquera notre volonté de poursuivre notre engagement en faveur de la coopération franco-allemande, au service de l’Europe et des grands enjeux internationaux, en particulier au moment où la France préside le Conseil de l’Union européenne et l’Allemagne le G7.

En amont du Conseil européen des 30 et 31 mai prochains, Mme Catherine Colonna évoquera notamment la réponse européenne à la guerre en Ukraine dans tous ses aspects, politiques, militaires, énergétiques, humanitaires y compris les questions de sécurité alimentaire, dans un esprit résolu de solidarité et d’unité européenne vis-à-vis de l’Ukraine.

16 mai
2022

1 – Union européenne - Participation de M. Jean-Yves Le Drian au Conseil des affaires étrangères (Bruxelles, 16 mai 2022)

1 – Union européenne - Participation de M. Jean-Yves Le Drian au Conseil des affaires étrangères (Bruxelles, 16 mai 2022)

M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, participe aujourd’hui au Conseil des ministres des affaires étrangères de l’Union européenne.

Les ministres discuteront du soutien de l’Union européenne aux pays des Balkans occidentaux, à Vingt-sept puis avec leurs six homologues de la région. M. Jean-Yves Le Drian rappellera que l’engagement renforcé auprès de ces pays constitue l’une des priorités de la présidence française du Conseil de l’Union européenne. Auprès de ses homologues de la région, le ministre soulignera l’importance d’un alignement sur les sanctions prises par l’Union européenne en réponse à l’agression russe contre l’Ukraine. Il réitèrera notamment l’attachement de la France à la concrétisation de leur perspective européenne.

Les ministres aborderont la crise ukrainienne, en présence des ministres ukrainien et canadien des affaires étrangères, M. Dmytro Kuleba et Mme Mélanie Joly. M. Jean-Yves Le Drian réaffirmera le plein soutien de l’Union européenne à l’Ukraine, à son indépendance et à son intégrité territoriale. Le ministre insistera sur l’ampleur de la réponse européenne à l’agression russe, qui se déploie dans les domaines militaire, financier et humanitaire, ainsi qu’en matière de sanctions, de lutte contre l’impunité, de soutien aux États tiers affectés et de lutte contre les manipulations de l’information. Il marquera la nécessité de traiter les conséquences que cette guerre imposée par la Russie a dans le domaine de la sécurité alimentaire.

Les ministres feront également un point sur la question de l’adhésion rapide à l’OTAN de la Finlande et de la Suède. M. Jean-Yves Le Drian redira que la France soutient pleinement ce choix souverain.

13 mai
2022

Déclaration des ministres des Affaires étrangères du G7 sur la situation des femmes et des filles en Afghanistan (12 mai 2022)

Déclaration des ministres des Affaires étrangères du G7 sur la situation des femmes et des filles en Afghanistan (12 mai 2022)

Nous, les ministres des Affaires étrangères de l’Allemagne, du Canada, des États-Unis d’Amérique, de la France, de l’Italie, du Japon, du Royaume-Uni, et le Haut représentant de l’Union européenne, exprimons notre plus vive opposition et déplorons les restrictions croissantes imposées par les Talibans aux droits et libertés des femmes et des filles en Afghanistan.
Nous soutenons le peuple afghan dans sa demande d’égalité des droits, conformément aux engagements des Talibans envers tous les Afghans et aux obligations de l’Afghanistan en vertu du droit international. Nous condamnons l’imposition de mesures de plus en plus restrictives qui limitent sévèrement la capacité de la moitié de la population à participer pleinement, équitablement et de manière significative à la société, y compris la récente annonce sur l’apparence des femmes en public ainsi que les nouvelles punitions pour les membres de la famille afin d’imposer le respect de ces restrictions.
Avec ces mesures, les Talibans s’isolent encore davantage de la communauté internationale. Faisant écho à notre déclaration conjointe, avec la Norvège, du 24 mars, nous appelons les Talibans à prendre d’urgence des mesures pour lever les restrictions imposées aux femmes et aux filles, respecter leurs droits humains et répondre aux attentes des Afghans et du monde entier pour permettre leur participation pleine, égale et significative au travail, à l’éducation et à la vie publique, ainsi que leur liberté de mouvement et d’expression, ce qui est crucial pour une paix, la stabilité et le développement à long terme du pays.

10 mai
2022

Conférence de presse du Président Emmanuel Macron et du Chancelier allemand Olaf Scholz.

Conférence de presse du Président Emmanuel Macron et du Chancelier allemand Olaf Scholz.

Depuis Berlin, le Président Emmanuel Macron et le Chancelier Olaf Scholz ont tenu une conférence de presse conjointe.

Avec ce premier déplacement international depuis son investiture, le Président de la République a voulu marquer l’importance de l’amitié franco-allemande, plus particulièrement en cette Journée de l’Europe.

Le Président a rappelé l’ambition commune portée par la France et l’Allemagne au niveau européen : une Europe plus forte, plus souveraine, plus unie et plus démocratique.

9 mai
2022

Emmanuel Macron à Strasbourg (09.05.2022)

Après la présidentielle, retour aux affaires courantes. Deux semaines après sa réélection, Emmanuel Macron sera au Parlement européen à Strasbourg lundi 9 mai, jour de la fête de l’Europe, pour l’évènement de clôture de la Conférence sur l’avenir de l’Europe. Cette clôture aura lieu un an jour pour jour, et au même endroit, que la cérémonie d’ouverture officielle l’an dernier.

Les présidentes de la Commission européenne et du Parlement européen, Ursula von der Leyen et Roberta Metsola seront aussi présentes à la cérémonie.

Des citoyens ayant participé ces derniers mois aux travaux de la Conférence présenteront leurs propositions pour l’Europe de demain.

L’arrivée d’Emmanuel Macron au Parlement de Strasbourg est prévue vers 11h30, et la cérémonie durera de midi à 14h.

5 mai
2022

Festival PERSPECTIVES : festival franco-allemand des arts de la scène

Festival PERSPECTIVES : festival franco-allemand des arts de la scène

.

L’expérience initiale, qui démarre avec un festival français à Sarrebruck, a débouché sur un résultat surprenant de longévité pour un événement culturel. Aujourd’hui, le succès de ce projet à la forme unique, tant en France qu’en Allemagne, n’est plus à prouver. Il fait même partie intégrante de l’identité culturelle de la Grande Région. En 35 ans, PERSPECTIVES s’est ancré dans la ville de Sarrebruck et la région Saar-Lor-Lux, à la fois comme événement culturel d’importance pour la région et comme activité festive et culturelle récurrente de la ville de Sarrebruck.

Prenant pour scène la ville de Sarrebruck – idéalement située entre la France, la région de la Sarre et le Luxembourg – le Festival réunit chaque année un large public international et se révèle de façon croissante comme la manifestation culturelle d’un vivre ensemble par-delà les frontières. L’orientation franco-allemande du Festival PERSPECTIVES, que ce soit dans sa programmation ou dans le choix de ses lieux de représentation, fait de lui une manifestation tangible et un emblème de la relation franco-allemande. Comme aucun autre Festival, PERSPECTIVES impulse les échanges interculturels entre ces deux pays et invite les spectateurs à découvrir les créations scéniques contemporaines de leur voisin respectif.

Chaque année, PERSPECTIVES propose une programmation bilingue et exigeante qui se veut également diversifiée, multidisciplinaire et accessible à tous. Sa programmation aux multiples facettes recouvre les disciplines du théâtre à la performance en passant par la danse contemporaine, le cirque français, le théâtre de rue et le théâtre de marionnettes, sans oublier sa programmation musicale.

L’une des principales vocations de ce Festival est de présenter des nouveaux talents des arts scéniques. Artistes de renommée internationale ou nouveaux talents issus des différentes disciplines des arts de la scène peuvent répondre à l’exigence artistique de PERSPECTIVES. Bilingue, créatif et diversifié : son style l’a rendu populaire dans la région. Le choix des lieux de représentation comme d’anciennes industries, les places publiques ou les rues font l’ambiance unique de ce Festival.

Ce dialogue à travers les frontières entamé par PERSPECTIVES n’est possible qu’à travers l’engagement de l’Allemagne et de la France. En effet, le Festival est soutenu des deux côtés de la frontière depuis sa fondation. Jusqu’en 1992, Sarrebruck, capitale de la Sarre, était organisatrice du Festival. Après que la ville ait décidé de donner sa forme juridique propre au Festival, PERSPECTIVES a été formée en gGmbH avec pour sociétaires la ville de Sarrebruck et le Saarländisches Staatstheater.

En Mars 2002, le Land de la Sarre, la ville de Sarrebruck et le département de la Moselle sont parvenus à un accord de coopération. Depuis 2007, le porteur juridique du projet est la fondation franco-allemande pour la coopération culturelle siégeant à Sarrebruck.

5 mai
2022

Lancement du Dialogue muséal franco-allemand le 4 mai 2022 au Centre Pompidou

Lancement du Dialogue muséal franco-allemand le 4 mai 2022 au Centre Pompidou

La France et l’Allemagne ont décidé d’intensifier la coopération muséale franco-allemande et ont lancé, le 4 mai 2022, une initiative visant à rapprocher les experts muséaux des deux pays.La coordination du projet est assurée par l’Association allemande des musées. Cette session de lancement s’est tenue à la suite de la réunion des directrices et directeurs de musées et d’administrations en charge de la politique muséale, organisée dans le cadre de la Présidence française de l’Union européenne les 3 et 4 mai au Centre Pompidou, autour du thème : « Les musées en Europe : quels défis pour l’avenir ? ».

Lors des travaux du dialogue muséal franco-allemand ouverts par Xavier Rey, Directeur du Musée national d’art moderne-Centre de création industrielle (Centre Pompidou), le Conseil scientifique du projet, composé de quatre musées allemands et quatre musées français, a proposé la restitution d’un travail liminaire et fixé les jalons de réflexion pour les deux années à venir. Le projet abordera tout particulièrement les quatre axes suivants : les quatre axes suivants :

• La recherche de provenance et le traitement des collections acquises dans un contexte colonial
• L’éducation, la médiation culturelle et le développement des publics
• Les usages numériques et la diffusion des collections
• Le dialogue entre musées et les acteurs des industries culturelles et créatives français et allemands dans le domaine muséal

Le premier axe sur la recherche de provenance des collections acquises dans un contexte colonial fera l’objet d’une rencontre courant 2022. Dans ce domaine, Wiebke Ahrndt, Directrice du musée d’outre-mer de Brême a précisé : « Nous ne partons pas de zéro. Dans le domaine de l´ethnologie notamment, les musées coopèrent beaucoup au niveau international. L´enjeu est de sensibiliser le public, de partager avec lui les résultats de ces coopérations. »L´enjeu est de sensibiliser le public, de partager avec lui les résultats de ces coopérations. »
Paul Lang, Directeur des musées de la ville de Strasbourg, s’est exprimé sur les enjeux de la médiation culturelle : « Avec les nouvelles technologies le rapport des nouvelles générations à l’image a changé. La consultation d’un site internet peut venir se substituer à la visite d’un Musée et la crise sanitaire a, à ce point de vue, servi d’accélérateur. Notre mission est de rappeler que la raison d’être de l’institution Musée est de rendre intelligible l’œuvre originale. Il est de notre devoir d’assurer la relève des publics. C’est un enjeu de Civilisation. »
La numérisation a également fait l’objet d’une attention particulière, sur laquelle Christina Haak, Directrice générale adjointe des Staatliche Museen zu Berlin, s’est exprimé : « Notre rencontre est un signal fort que nous avons besoin de réglementations adaptées ainsi que de moyens humains et financiers pour pouvoir mettre en œuvre durablement les résultats des projets réussis dans les musées au-delà de leur durée effective. »
Jean-Francois Chougnet, président du Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (Mucem), a pointé la divergence entre la temporalité des collections et celle des outils numériques : « le monde muséal s´inscrit dans un temps long, les collections sont constituées pour exister des années, tandis que la technologie change extrêmement vite, en quelques semaines ou mois. »

Ces axes de recherches feront l’objet courant 2022 d’un appel à manifestation d’intérêt pour sélectionner des experts français désireux de s’investir dans l’une des quatre thématiques. L’ensemble du projet sera également rendu accessible à une communauté plus large à travers des sessions en ligne.

Ce projet est lancé dans le cadre de la Présidence française de l’Union européenne (PFUE) du premier semestre 2022 et opéré par l’association allemande des musées, le Deutscher Museumsbund (DMB).
Le projet est soutenu par la Déléguée du Gouvernement fédéral à la Culture et aux Médias et le Ministère de l’Europe et des affaires étrangères et bénéficie du concours du Ministère de la culture.

Composition du Comité de pilotage :

Ministère de le Culture
Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères
Ambassade de France en Allemagne
Déléguée du Gouvernement fédéral à la Culture et aux MédiasDeutscher Museumsbund

Composition du Conseil scientifique :

Collections issues de contextes coloniaux
Musée d’outre-mer de Brême
Musée du Quai Branly – Jacques ChiracBranly – Jacques Chirac

Médiation culturelle et développement des publics/
Musées de la ville de Strasbourg
Museumsdienst Köln

Usage des collections numérisées
Staatlichen Museen zu Berlin
Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MUCEM)

Industries culturelles et créatives et musées
Zentrum für Kunst und Medientechnologie Karlsruhe (ZKM)
Musée national d’art moderne – Centre Pompidou

Contact : Deutscher Museumsbund e.V.

2 mai
2022

Allemagne - Entretien de Jean-Yves Le Drian avec Annalena Baerbock, ministre des Affaires étrangères (29 avril 2022)

Allemagne - Entretien de Jean-Yves Le Drian avec Annalena Baerbock, ministre des Affaires étrangères (29 avril 2022)

M. Jean-Yves le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, s’est entretenu aujourd’hui avec son homologue allemande, Mme Annalena Baerbock.

Les ministres ont échangé sur la réponse européenne face à la guerre en Ukraine et ont évoqué la poursuite et l’approfondissement de l’appui apporté à ce pays. Les deux ministres ont également évoqué la situation en Moldavie et leur détermination conjointe à l’appuyer face aux risques de sa déstabilisation.

Les ministres ont également évoqué dans ce contexte les menaces qui pèsent sur la sécurité alimentaire, et réaffirmé leur engagement à porter assistance aux pays dans le besoin, en particulier dans le cadre de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne (avec l’initiative « FARM - Food and Agriculture Resilience Mission ») et de la présidence allemande du G7 (avec l’initiative « coalition mondiale pour la sécurité alimentaire »).

19 avril
2022

Vérification du désarmement nucléaire : deuxième édition de l’exercice franco-allemand NuDiVe (4-8 avril 2022)

Vérification du désarmement nucléaire : deuxième édition de l’exercice franco-allemand NuDiVe (4-8 avril 2022)

Faisant suite à l’édition inaugurale des 24-28 septembre 2019, cette nouvelle édition a réuni des experts de dix pays dans l’objectif de renforcer, à travers une simulation, la compréhension commune des concepts, procédures et techniques nécessaires pour assurer un haut degré de confiance dans le démantèlement effectif d’une arme nucléaire.

NuDiVe est une contribution concrète aux travaux multilatéraux sur la vérification du désarmement nucléaire. Il s’agit du premier exercice multilatéral dans ce domaine axé sur une dimension particulièrement sensible de la vérification du désarmement nucléaire, à savoir le démantèlement d’une arme nucléaire. L’exercice visait à simuler des procédures d’inspection afin de s’assurer que des matières nucléaires ne sont pas détournées lors du démantèlement d’une tête nucléaire, effectué à huis clos conformément aux obligations de non-prolifération des Etats dotés. Cette phase du démantèlement est en effet particulièrement sensible, car la chaîne de contrôle de l’élément à démanteler doit être rompue et l’élément doit être soustrait par les États dotés d’armes nucléaires au contrôle des inspecteurs afin d’éviter tout risque de détournement et de respecter les obligations de non-prolifération et de sécurité nationale. Dans le même temps, les procédures mises en place doivent assurer le maintien d’un haut degré de confiance des inspecteurs dans le processus de désarmement. Cet exercice constitue donc une contribution pratique et pragmatique en faveur du désarmement nucléaire progressif, de manière réaliste, seul moyen de parvenir, demain, à un monde exempt armes nucléaires.


L’exercice NuDiVe est une illustration concrète de l’engagement commun de la France et de l’Allemagne dans les travaux sur la vérification.
Conformément aux orientations définies par le Président de la République lors de son discours à l’Ecole de guerre en février 2020, il s’agit de l’une des priorités de l’agenda français pour le désarmement. A cet égard, la France participe depuis 2015 au Partenariat International pour la Vérification du Désarmement Nucléaire (IPNDV), un forum indispensable d’échanges entre Etats dotés et non dotés de l’arme nucléaire sur cet enjeu. Son objectif est d’identifier des bonnes pratiques qui pourraient être utiles à la construction de futurs traités de désarmement, lesquels reposeront sur des régimes de vérification spécifiques entre les Etats parties à ces traités.

Les résultats de cet exercice seront transmis prochainement au Président de la Xème Conférence d’examen du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP)
, à travers un document de travail franco-allemand. Ils contribueront également aux travaux en cours du Groupe d’experts gouvernementaux (GGE) sur la vérification.

Pour plus d’information sur le premier exercice NuDiVe 2019, cliquez ici.

5 avril
2022

Allemagne - Déplacement du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères (5 avril 2022)

Allemagne - Déplacement du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères (5 avril 2022)

Le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères se rend aujourd’hui à Berlin.

Il y co-préside, avec ses homologue allemand, Mme Annalena Baerbock, et roumain, M. Bogdan Aurescu, une Conférence de soutien à la Moldavie, en présence de Mme Natalia Gavrilița, première ministre, et de M. Nicu Popescu, ministre des Affaires étrangères de Moldavie. Cette conférence permettra de renforcer l’assistance internationale apportée à ce pays qui subit les conséquences de la guerre en Ukraine, dans la continuité des efforts engagés à titre bilatéral auprès de Moldavie et du déplacement du ministre sur place le 3 mars.

À cette occasion, le ministre aura un échange avec son homologue allemande. Dans la continuité de leur entretien du 31 mars dernier, ils évoqueront la situation de la guerre en Ukraine ainsi que la préparation des réunions des ministres des affaires étrangères de l’OTAN les 6 et 7 avril et de l’UE le 11 avril. Le ministre évoquera la nécessité d’adopter dans les prochains jours des sanctions lourdes contre la Russie en réponse aux exactions massives des forces russes en Ukraine rapportées ces derniers jours.

Enfin, le ministre tiendra en marge de la Conférence de soutien à la Moldavie, pour la première fois, une réunion de travail avec les ministres des affaires étrangères du Conseil nordique des ministres (Norvège, Danemark, Finlande, Suède, Islande), à l’invitation de la présidence norvégienne. Elle sera consacrée à la situation de la guerre en Ukraine et aux enjeux des prochaines échéances diplomatiques à l’OTAN et à l’UE.