Zoom sur les syndicats en France et en Allemagne

En 2007, les conducteurs allemands de locomotive font les gros titres des journaux. Les cheminots ont attiré l’attention sur eux par leurs revendications salariales et leurs appels à des grèves d’avertissement. Un an auparavant, c’étaient les médecins des centres hospitaliers universitaires et des hôpitaux communaux allemands qui avaient cessé le travail – première grève des médecins en Allemagne depuis plus de 30 ans. Les agents des services publics ont eux aussi protesté contre des réductions de salaire et l’allongement de la durée du travail. Conséquence : pendant plusieurs semaines, les ordures ménagères se sont accumulées dans de nombreuses villes. A noter également la grève lancée en 2003 par IG Metall pour l’introduction de la semaine de 35 heures en Allemagne de l’Est.

Il en va de même en France. Même si le nombre de salariés syndiqués y est nettement moins élevé, les grèves sont en France plus fréquentes qu’en Allemagne. Il peut s’agir de grèves ponctuelles, pour s’opposer à des plans de licenciements par exemple, ou de grèves générales de protestation contre la politique gouvernementale. Dans ce cas, ce sont en premier lieu les réseaux de transports publics urbains qui sont touchés, mais également les lignes de la SNCF, les établissements scolaires, la Poste et les administrations publiques. À la différence de l’Allemagne où la grève n’implique généralement qu’un secteur donné, les revendications sont en France plutôt d’ordre politique et concernent plusieurs secteurs. Les protestations visent alors non seulement des mesures spécifiques à l’entreprise mais aussi des décisions politiques comme les réformes du marché de l’emploi.

Trait commun entre les syndicats français et allemands : tous deux ont enregistré dans les années passées une nette diminution de leurs effectifs.

Ce dossier expose les similitudes et les différences entre les systèmes syndicaux français et allemands, il montre comment se déroulent les conflits sociaux dans les deux pays et présente les principales organisations de représentation des travailleurs.

- Présentation des syndicats français
- Présentation des syndicats allemands
- "Conflits sociaux en France et en Allemagne" (Brigitte Lestrade - Documents 4/07)
- "Les syndicats face à l’érosion" (Patrick Le Bihan - Documents 4/07)

Version imprimable
[ ]