Le couple franco-allemand

63ème Sommet franco-allemand à Mulhouse (30 mai 1994) - Délivrance simultanée du Baccalauréat et de l’Abitur

France - Allemagne - coopération en matière d’éducation
La délivrance simultanée du baccalauréat et de l’Allgemeine Hochschulreife est une procédure qui permet à des élèves d’obtenir le diplôme d’accès à l’enseignement supérieur du pays voisin, dès lors qu’ils ont rempli les conditions suivantes :

- avoir suivi, durant les trois ans qui précèdent l’examen de fin d’études secondaires, un enseignement renforcé de langue, ainsi que l’enseignement de l’histoire, de la géographie et de l’éducation civique dans la langue du pays partenaire, dans un établissement participant à ce dispositif, et selon des programmes spécifiques définis en concertation ;

- avoir obtenu le diplôme d’accès à l’enseignement secondaire du pays d’origine ;

- avoir passé avec succès une partie spécifique de l’examen comprenant l’épreuve de langue, ainsi que l’épreuve d’histoire, de géographie et d’éducation civique dans la langue du pays partenaire, ces épreuves étant corrigées et notées par un jury issu de ce même pays.
Cette procédure, lancée à titre expérimental en 1986, est menée dans six établissements, trois en France et trois en République fédérale d’Allemagne et elle a donné pleinement satisfaction. Elle a permis aux élèves concernés d’acquérir une connaissance approfondie de la langue et de la civilisation de l’autre pays, et d’obtenir une certification leur permettant de poursuivre des études supérieures dans le pays partenaire.

Lors du 62ème sommet franco-allemand de Bonn, le 30 novembre 1993, le ministre français de l’Education nationale et le plénipotentiaire de la République fédérale d’Allemagne avaient exprimé leur désir que puissent être conclus, au sommet suivant, des accords permettant de pérenniser et d’étendre cette procédure.

C’est pourquoi, au sommet franco-allemand de Mulhouse, ont été signés deux textes :

- un accord intergouvernemental, signé par les ministres des Affaires étrangères et de l’éducation nationale de la République française, et par le ministre des Affaires étrangères de la République fédérale d’Allemagne, définissant les principes de base de ce dispositif ;

- un arrangement administratif signé par le ministre français de l’Education nationale et par le plénipotentiaire de la R.F.A. pour les affaires culturelles dans le cadre du traité franco-allemand, déterminant les conditions de mise en oeuvre du dispositif.

Grâce à ces deux accords, la délivrance simultanée du baccalauréat et de l’Allgemeine Hochschulreife devient une possibilité normale et permanente d’obtention des diplômes d’accès à l’enseignement supérieur des deux pays. Elle constitue une possibilité nouvelle et originale permettant d’acquérir une éducation bilingue et biculturelle par rapport à d’autres dispositifs existants (lycées franco-allemands, sections européennes en France et sections bilingues en R.F.A.). Ainsi se trouve consolidé, au sein même du système scolaire de droit commun de chacun des deux pays, le maillon d’une filière qui débouche sur la possibilité d’étudier, de vivre et de travailler dans le pays partenaire.

Version imprimable