L’actualité

12 mai
2016

Lancement à Strasbourg d’un campus européen associant cinq universités allemandes, françaises et suisse – 11 mai 2016

Crédit photo : Catherine Schröder - Unistra
Le 11 mai 2016, cinq universités allemandes, françaises et suisse ont inauguré à Strasbourg le premier « campus européen », un groupement d’universités voisines qui doit notamment permettre de mener des projets de recherche, de développer des diplômes communs et d’attirer des scientifiques de pointe.

Les universités de Strasbourg, de Haute-Alsace, de Bâle, de Fribourg-en-Brisgau et l’Institut de Technologie de Karlsruhe sont ainsi les premières universités à se doter d’une personnalité juridique européenne en formant un Groupement européen de coopération territoriale (GECT) regroupant 115 000 étudiants, 15 000 chercheurs et 11 000 doctorants.

Le campus européen bénéficie d’un financement européen de 5,5 millions d’euros, dont une partie sera consacrée à la création d’un "cluster de recherche en durabilité" écologique, sociale et économique. Les cinq universités pourront faire des demandes de financement en commun auprès de structures nationales et recruter en commun des enseignants-chercheurs.

12 mai
2016

Allemagne - Déplacement de Jean-Marc Ayrault à Berlin - 11 mai 2016

Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, s’est rendu le 11 mai 2016 à Berlin afin de participer à la réunion en format "Normandie" avec ses homologues allemand, russe et ukrainien.

Il s’est par ailleurs entretenu avec Norbert Lammert, président du Bundestag, sur les grands sujets de l’actualité européenne et internationale.

Jean-Marc Ayrault a également participé au Bundestag avec son homologue allemand Frank-Walter Steinmeier à la remise du prix "Otto-Wels - Prix pour la démocratie", décerné par le groupe parlementaire SPD à trois jeunes lauréats ayant travaillé sur l’Europe et son avenir. A cette occasion, il a prononcé un discours sur l’Europe.

10 mai
2016

"French-German EUnicorns Day Berlin", un événement sur le numérique organisé à l’Ambassade de France en Allemagne - 9 mai 2016

Philippe Etienne, Ambassadeur de France en Allemagne et Charles-Edouard Bouée, PDG de Roland Berger ont organisé le 9 mai 2016 un événement franco-allemand consacré au numérique à l’Ambassade de France à Berlin.

Cet événement s’est tenu dans le sillage de la conférence numérique franco-allemande du 27 octobre à l’Elysée et marque la volonté politique forte d’une coopération plus étroite entre les deux pays dans le domaine du numérique. Il a bénéficié du soutien des Ministres de l’économie français et allemand, Emmanuel Macron et Sigmar Gabriel.

Cette journée a permis la tenue de workshops thématiques consacrés notamment à la cybersécurité et à la mobilité connectée pour des startups françaises en phase d’hyper-croissance et cherchant à se développer à l’international. Elle a également permis l’organisation d’une conférence avec un public d’environ 200 personnes, en partenariat avec la Frankfurter Allgemeine Zeitung, dans le but de toucher les relais d’opinion importants en Allemagne et de sensibiliser aux talents français dans le numérique.

9 mai
2016

Appel à candidatures pour le prix scientifique franco-allemand Gay-Lussac Humboldt 2016 – date limite : 30 juin 2016

Le Prix Gay-Lussac Humboldt, créé en 1981, est attribué d’une part par le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en association avec l’Académie des sciences-Institut de France, à des scientifiques allemands choisis parmi les candidats présentés par les universités ou les organismes laboratoires et institutions de recherche français, et d’autre part par la Fondation Alexander von Humboldt à des scientifiques français.

Le prix est destiné à distinguer l’excellence de chercheurs allemands ayant acquis une renommée internationale. Toutes les disciplines scientifiques sont concernées.

En 2016, le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche prévoit de décerner deux prix d’un montant de 60 000 euros à chaque lauréat allemand.

Informations pratiques :

Les candidats présentés devront remplir les conditions suivantes :
• être en activité en Allemagne
• avoir contribué de manière significative au développement de la coopération scientifique franco-allemande
• être porteur de perspectives prometteuses pour l’avenir de cette coopération.

Les lauréats allemands seront accueillis pour un séjour de recherche de six à douze mois en France, en une ou plusieurs fois, dans un ou plusieurs laboratoires.

Modalités de candidature :

Les propositions de candidatures devront être adressées, conformément au dossier type, le 30 juin 2016 au plus tard par courrier électronique à Mme Laure Morel

L’appel à candidatures est consultable à la page suivante :
http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr

5 mai
2016

Déplacement conjoint de Jean-Marc Ayrault et de Frank-Walter Steinmeier au Mali et au Niger (1er -3 mai 2016)

  • Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, et son homologue allemand, Frank-Walter Steinmeier, ont effectué un déplacement conjoint, du 1er au 3 mai, au Mali et au Niger.

    Ce déplacement illustre le fort engagement de la France, de l’Allemagne et, au-delà, de l’Union européenne, au Sahel. Les ministres ont présenté les réponses que nos deux pays apportent conjointement aux défis de la région, tant en matière de sécurité que de développement.

    MM. Jean-Marc Ayrault et Frank-Walter Steinmeier ont été reçus par Ibrahim Boubacar Keïta, président de la République du Mali, puis par Mahamadou Issoufou, président de la République du Niger.

    À Bamako, MM. Jean-Marc Ayrault et Frank-Walter Steinmeier ont porté un message de soutien au processus de paix dans le pays et aux efforts des missions des Nations unies (MINUSMA) et de l’Union européenne. A Gao, ils ont rencontré les forces maliennes et internationales engagées sur place, notamment la force Barkhane.

    MM. Jean-Marc Ayrault et Frank-Walter Steinmeier se sont également rendus à Niamey, où la France et l’Allemagne mettent en œuvre des projets destinés, d’une part, à promouvoir le développement durable, et, d’autre part, à soutenir le Niger dans sa lutte contre le terrorisme et la gestion des flux migratoires.

    26 avril
    2016

    Déplacement conjoint d’Harlem Désir et de son homologue allemand au Kosovo (21-22 avril 2016)

    Harlem Désir, secrétaire d’État chargé des affaires européennes et secrétaire général pour la coopération franco-allemande, s’est rendu au Kosovo les 21 et 22 avril avec son homologue allemand, M. Michael Roth.

    Ils se sont entretenus avec M. Hashim Thaçi, président de la République, M. Isa Mustafa, Premier ministre, M. Petrit Selimi, ministre des affaires étrangères, et M. Bekim Çollaku, ministre de l’intégration européenne.

    Cette visite a permis de préparer le sommet des Balkans occidentaux, qui a eu lieu le 4 juillet prochain à Paris à l’invitation du président de la République. Les discussions porteront notamment sur l’évolution du processus d’intégration européenne du pays, le dialogue entre Pristina et Belgrade ainsi que la coopération régionale.

    MM. Désir et Roth ont également rencontré des représentants de la société civile et de la jeunesse du Kosovo, dans la perspective de la création d’un office des Balkans pour la jeunesse inspiré de l’office franco-allemand de la jeunesse.

    18 avril
    2016

    Déplacement conjoint de MM. Ayrault et Steinmeier à Tripoli - 16 avril 2016

    M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international de la République française, et M. Frank-Walter Steinmeier, ministre des affaires étrangères de la République fédérale d’Allemagne, se sont rendus à Tripoli le 16 avril 2016. Ils se sont entretenus avec M. Fayyez Sarraj, Premier ministre de Libye, et avec des membres du conseil présidentiel.

    Les ministres allemand et français ont salué le courage et la détermination du Premier ministre de Libye et des membres du conseil présidentiel. Leur arrivée à Tripoli constituait une avancée majeure vers l’établissement d’un gouvernement représentant toutes les composantes de la Libye. Le Premier ministre de Libye et les membres du conseil présidentiel étaient dépositaires des espoirs du peuple libyen, qui voulait la paix, l’unité, la prospérité et l’accomplissement des promesses démocratiques de la Révolution du 17 Février.

    Les ministres ont encouragé le Premier ministre de Libye et les membres du conseil présidentiel à jouer rapidement le rôle qui leur revenait de plein droit à la tête de l’ensemble des institutions publiques et des forces de sécurité civiles et militaires de Libye, afin de répondre aux nombreuses attentes du peuple libyen. Les ministres ont exprimé le soutien total de l’Allemagne et de la France à la Libye. Ils ont affirmé la détermination de leurs gouvernements à apporter tout leur concours au gouvernement d’unité nationale pour l’aider à rétablir la sécurité, à lutter contre le terrorisme et à offrir des services publics bénéficiant à tous les Libyens.

    Les ministres ont appelé toutes les parties libyennes et les dirigeants politiques, économiques et sécuritaires à agir avec responsabilité en cet instant décisif pour le futur de leur pays, en facilitant un transfert immédiat et pacifique du pouvoir et en apportant leur plein soutien au gouvernement d’unité nationale. Ils ont salué l’engagement de la présidence de la chambre des représentants à organiser sans tarder un vote de confiance au gouvernement d’unité nationale dans son ensemble, comme le prescrivait l’accord politique inter-libyen. Ils ont exhorté la chambre des représentants, le conseil d’Etat et toutes les institutions libyennes à pleinement mettre en œuvre l’accord politique inter-libyen, qui était la seule issue à la crise politique et sécuritaire en Libye.

    L’Allemagne et la France étaient aux côtés du gouvernement d’unité nationale à Tripoli et souhaitaient vivement y rouvrir leurs ambassades, dès que les conditions de sécurité le permettraient.

    8 avril
    2016

    Présentation du rapport de Jean-Marc Ayrault et de Annegret Kramp-Karrenbauer pour promouvoir l’intégration au sein de nos sociétés - 7 avril 2016

    Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères et du Développement international et Annegret Kramp-Karrenbauer, ministre présidente de Sarre ont présenté au 18e Conseil des ministres franco-allemands de Metz, le 7 avril 2016, leur rapport pour promouvoir l’intégration au sein de nos sociétés, qui comprend à la fois une analyse comparative de l’intégration en France et en Allemagne et des propositions concrètes de coopération bilatérale.

    Cette mission leur avait été confiée par le Conseil des ministres franco-allemand du 31 mars 2015.

    Dix ans après le lancement d’une première coopération franco-allemande sur l’intégration et l’égalité des chances en 2006, il était nécessaire de lui donner un nouvel élan et de la pérenniser. La création d’un Conseil franco-allemand à l’intégration, proposée par le rapport, permettra d’associer l’Office franco-allemand de la jeunesse, la société civile, les chercheurs et les administrations des deux pays, afin de soutenir le développement des projets bilatéraux et de faciliter les échanges de bonnes pratiques entre acteurs français et allemands de l’intégration.

    Les propositions du rapport :

    - s’adressent en priorité à la jeunesse des deux pays, à travers l’accroissement de la part des jeunes avec moins d’opportunité dans les échanges franco-allemands (lancement d’un nouveau volontariat franco-allemand de l’OFAJ ciblé sur ces publics, renforcement des échanges en matière de formation professionnelle) ;

    - mettent au cœur de notre action commune la lutte contre les discriminations, à travers une possible transposition en Allemagne du label diversité introduit en France et la généralisation d’une journée de la diversité dans les entreprises membres des chartes de la diversité de France et d’Allemagne ;

    -  visent à produire et renforcer une connaissance franco-allemande sur les questions d’immigration, d’intégration et d’inter-culturalité, dans le prolongement de la journée d’étude franco-allemande organisée par France Stratégie le 11 décembre 2015, et en mobilisant notamment les réseaux de l’Université franco-allemande ;

    - prévoient des projets concrets en matière de culture, de sport et de médias, notamment en mobilisant le musée national de l’histoire de l’immigration en France et en profitant de la Foire du Livre de Francfort, où la France sera invitée d’honneur en 2017.

    Pour télécharger le rapport : www.diplomatie.gouv.fr

    7 avril
    2016

    18ème Conseil des Ministres franco-allemand (Metz, le 7 avril 2016)

    Le 18ème Conseil des Ministres franco-allemand se tient aujourd’hui à Metz.

    Symboles forts de la coopération entre les deux pays, les Conseils des ministres franco-allemands réunissent, lors d’une session commune, le président de la République, le premier ministre, le chancelier fédéral et tous ou une partie des ministres français et allemands ; ils favorisent un rapprochement des processus de décision des deux gouvernements.

    Découvrez le Conseil des Ministres franco-allemand dans notre infographie :

    7 avril
    2016

    Relévé de décisions du 18ème Conseil des Ministres franco-allemand - 7 avril 2016

    Relevé de décisions du 18ème Conseil des Ministres franco-allemand

    A l’ordre du jour du 18ème Conseil des Ministres franco-allemand figurent les thèmes suivants : « intégration au sein de nos sociétés », « migrations et réfugiés », « lutte contre le terrorisme », « politique étrangère, de sécurité et de défense », « climat », « éducation, enseignement supérieur, recherche, culture » et « coopération transfrontalière ».

    En savoir plus sur le site de l’Elysée

    Présentation du rapport de Jean-Marc Ayrault et de Annegret Kramp-Karrenbauer pour promouvoir l’intégration au sein de nos sociétés

    Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères et du Développement international et Annegret Kramp-Karrenbauer, ministre présidente de Sarre ont présenté au 18e Conseil des ministres franco-allemands de Metz, le 7 avril 2016, leur rapport pour promouvoir l’intégration au sein de nos sociétés, qui comprend à la fois une analyse comparative de l’intégration en France et en Allemagne et des propositions concrètes de coopération bilatérale.

    PDF - 4.8 Mo

    En savoir plus sur le rapport

    Lancement officiel du « Prix franco-allemand des droits de l’Homme et de l’Etat de droit »

    Le ministre des affaires étrangères et du développement international, Jean-Marc Ayrault, et son homologue Frank-Walter Steinmeier ont annoncé le 7 avril 2016, à l’occasion du 18ème Conseil des ministres franco-allemand, le lancement d’un Prix franco-allemand des droits de l’Homme et de l’État de droit, qui sera décerné pour la première fois en décembre 2016, à l’occasion de la journée internationale des droits de l’Homme.

    Ce prix sera décerné conjointement par les ambassades françaises et allemandes à l’étranger à des personnalités étrangères qui se sont illustrées dans la défense et la promotion des droits de l’Homme ainsi que dans la promotion de l’État de droit. Dix à quinze lauréat(e)s seront distingué(e)s chaque année par les deux ministères des affaires étrangères et se verront remettre leur prix sur place par les ambassadeurs.

    La promotion et la défense des droits de l’Homme dans le monde constituent un objectif prioritaire de la politique étrangère de la France et de l’Allemagne. Le Prix franco-allemand des droits de l’Homme et de l’État de droit témoigne de l’engagement de nos deux pays dans ce domaine. Il permettra de renforcer encore notre coopération et de soutenir l’action des défenseurs des droits de l’Homme partout dans le monde.

    Voir aussi : « Infographie Qu’est-ce qu’un Conseil des Ministres franco-allemand ? »