L’actualité

28 novembre
2014

16ème Forum franco-allemand les 28 et 29 novembre 2014 à Strasbourg


Le 16ème Forum franco-allemand, salon des formations supérieures et de la recherche, se tiendra les 28 et 29 novembre 2014 au Palais des Congrès de Strasbourg.

Plus de 6000 visiteurs - lycéens, étudiants, diplômés et doctorants - et 130 exposants sont attendus, parmi lesquels une centaine d’établissements d’enseignement supérieur, des institutions telles que l’Université franco-allemande et l’OFAJ, ainsi que des entreprises et des centres de recherche.

Un vaste programme d’accompagnement (ateliers et tables-rondes) est prévu pour aborder des thèmes liés au travail, à la recherche, aux études et à la vie pratique dans le pays partenaire.

Le programme complet est également disponible sur le site internet du Forum : www.dff-ffa.org.

Informations pratiques :

L’accès du Forum est libre ; aucune inscription préalable n’est requise.
Lieu : Palais de la musique et des Congrès –Place de Bordeaux - 67000 Strasbourg

13 novembre
2014

Participation d’Harlem Désir à la conférence de l’OSCE consacrée à la lutte contre l’antisémitisme - Berlin, le 13 novembre 2014

Harlem Désir, secrétaire d’État aux affaires européennes, s’est rendu à Berlin le 13 novembre 2014 à l’occasion de la clôture de la conférence organisée par l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe sur la lutte contre l’antisémitisme.

Ce rendez-vous a été l’occasion de dresser, en présence de la société civile et des 57 États participants, un état des lieux de la mise en œuvre des engagements pris en 2004 dans le cadre de la "déclaration de Berlin" pour intensifier le combat contre l’antisémitisme.

A l’occasion de son déplacement à Berlin, Harlem Désir a également fait le point sur les principales questions européennes avec Axel Schäfer, vice-président du groupe SPD au Bundestag, chargé des affaires européennes : soutien à la croissance et à l’investissement, priorités de la nouvelle commission et négociation du partenariat transatlantique.

9 novembre
2014

" Comment j’ai vécu la chute du Mur "

En 2009, pour les 20 ans de la chute du mur de Berlin, la Direction de la communication et de la presse du Ministère des affaires étrangères et du développement international a été à la rencontre de personnalités qui ont été les témoins du 9 novembre 1989.

Ces entretiens sont disponibles dans la play list « Histoire et diplomatie » sur la chaîne Youtube du Ministère.

Entretiens avec Stéphane Hessel, diplomate et écrivain
- Maurice Vaïsse, professeur à Sciences Po
- David Lapier, alors chauffeur de l’ambassadrice de France à Berlin-Est
- Jacques Witt, reporter photographe
- le général Guinard, alors chef d’état-major à Berlin-Ouest
- Graham Paul, alors diplomate à l’ambassade de France en RDA
- Reinhard Schäfers, alors conseiller politique à l’ambassade d’Allemagne à Moscou, et ambassadeur d’Allemagne en France de 2008 à 2012
- Jacques Delors, alors président de la Commission européenne
- Philippe Rochot, grand reporter pour France 2, envoyé spécial en Allemagne lors de la chute du mur de Berlin

9 novembre
2014

Participation de Matthias Fekl aux commémorations à Berlin des 25 ans de la chute du Mur le 9 novembre 2014


Matthias Fekl, secrétaire d’État chargé du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l’étranger, a représenté la France à Berlin le 9 novembre aux commémorations du 25e anniversaire de la chute du Mur.

Mathias Fekl a participé à la cérémonie officielle au Konzerthaus, en présence notamment du président allemand, de Mikhaïl Gorbatchev, de Lech Walesa et de nombreux témoins des événements.

Cette cérémonie a été suivie d’un concert public de Daniel Barenboim et de la Staatskapelle à la Porte de Brandebourg. Une chaîne humaine de 12 km a été formée à cette occasion, le long d’une installation lumineuse représentant le Mur et à laquelle les Berlinois ont été invités à participer.

9 novembre
2014

Message de François Hollande à l’occasion du 25ème anniversaire de la chute du Mur de Berlin

Ce message est paru dans l’édition spéciale de la « Bild Zeitung » en date du 8 novembre 2014.

Comme des millions de Françaises et de Français, le 9 novembre 1989, j’ai partagé sans réserve le bonheur infini du peuple allemand. J’avais admiré son courage dans les semaines qui avaient précédé. Avec la chute du mur, une dictature tombait, une division inique disparaissait, et selon l’expression du président François Mitterrand, l’Europe « rentrait dans son histoire et sa géographie ». La France de 1989, qui fêtait le bicentenaire de sa révolution, fit siennes ces heures de liberté et de fraternité. Elle soutint la réunification de l’Allemagne et c’est d’ailleurs un Français, le président de la Commission européenne Jacques Delors, qui donna les impulsions décisives pour que l’intégration des nouveaux Länder dans la communauté européenne se réalise dans les meilleures conditions possibles.

Vingt-cinq ans plus tard, la chute du mur est un héritage commun qui nous oblige, Français, Allemands et Européens. Parce que nous observons que la paix et la sécurité redeviennent un défi, y compris aux frontières de l’Union européenne. Parce que nous voyons l’émergence de nouveaux fanatismes bafouant la liberté et la dignité humaines. Parce que certains, jusqu’au sein de nos sociétés, voudraient ériger des murs pour nous diviser.

Cet héritage nous oblige à l’engagement, y compris loin de l’Europe. C’est ce que font nos pays face aux terroristes en Irak, en Syrie ou au Sahel. Cet héritage oblige particulièrement Français et Allemands à prendre des initiatives pour approfondir le projet européen et, d’abord et avant tout, pour relancer la croissance économique dont notre continent a besoin car c’est vers la jeunesse que l’Europe doit se tourner.

J’adresse tous mes vœux aux Allemands. Ils ont accompli des efforts depuis le 9 novembre 1989 pour réussir leur unité dans la démocratie, la solidarité et la prospérité. C’est le succès de l’Allemagne d’aujourd’hui qui réjouit la France car l’Allemagne est non seulement notre partenaire le plus proche et une nation amie avec laquelle nous partageons les idéaux qui ont conduit à la chute du mur.

6 novembre
2014

Festivités prévues en France pour les 25 ans de la chute du Mur de Berlin – octobre à décembre 2014

A l’occasion du 25ème anniversaire de la chute du Mur de Berlin, le 9 novembre 1989, plusieurs institutions présentes en France proposent des manifestations - tables rondes, colloques, expositions, concerts - autour de cet événement (liste non exhaustive).

OCTOBRE

- Lecture-rencontre « Le jour où le mur de Berlin n’est pas tombé »

Le 27 octobre 2014 au Goethe Institut

Soirée audiovisuelle, musicale et artistique animée par Katja Petrovic à l’occasion du 25ème anniversaire de la chute du Mur, organisée dans le cadre des « uchroniques », qui rassemblent quinze étudiants entre 21 et 25 ans, de cursus et d’origines différentes, réunis dans le Master Pro « Lettres Modernes Appliquées, spécialité édition », à l’université de la Sorbonne.

Pour plus d’information : http://www.goethe.de/

NOVEMBRE

- Exposition consacrée à la photographe allemande Barbara Klemm

Du 6 au 26 novembre 2014 à la Galerie 24Beaubourg

Pour la première fois en France, le public pourra découvrir le travail de la photographe Barbara Klemm (1939), après l’exposition qui lui a été consacrée cette année au Martin-Gropius-Bau de Berlin. Photographe de presse pendant cinquante ans, Barbara Klemm a immortalisé les grands événements politiques, sociaux et culturels qui ont marqué notre époque.
Elle est considérée en Allemagne non seulement comme une grande photographe de presse, mais également comme une grande photographe d’art.

Pour plus d’information : http://www.24beaubourg.com

A noter : le 5 novembre, le Goethe Institut organisera un événement autour de la photographe Barbara Klemm.

- Conférence-débat « 1989-2014 : Quels murs sont tombés en Europe ? »

Le 6 novembre 2014 à 19h30 à la Maison Heinrich Heine. En coopération avec l’Institut für Auslandsbeziehungen, l’Ambassade d’Allemagne et le site « Boulevard Extérieur »

Table ronde autour de Wolfgang Thierse et Jean-Louis Bianco – modération : Daniel Vernet.

Le parcours de Wolfgang Thierse est marqué par son engagement politique depuis l’époque de la RDA jusqu’à aujourd’hui. Il entre en 1976 au ministère de la culture de la RDA, jusqu’à ce qu’il se fasse licencier à cause de son opposition à l’expatriation de Wolf Biermann. Son engagement démocratique l’a conduit au poste de président du SPD de la RDA. En 1998, Wolfgang Thierse est le premier ancien citoyen de la RDA à occuper le poste de président, puis de vice-président du Bundestag. Il a reçu pour ses activités politiques les prix Theodor-Heuss et Ignatz-Bubis en 2001. Jean-Louis Bianco est ancien secrétaire général de l’Elysée, deux fois ministre, ancien député.

Pour plus d’information, consulter le site internet de la Maison Heinrich Heine.

- Concert « Musique d’un pays qui a disparu »

Les 8 et 9 novembre 2014 au Conservatoire Frédéric Chopin, 43 Rue Bargue, Paris

Musique et chant de la RDA : 1949-1989. Un programme intensif de musique et théâtre de l’Allemagne de l’Est avant la réunification il y a 25 ans.

Pour plus d’information : http://conservatoirechopin.free.fr

- Exposition « Faire tomber les murs »

Du 12 au 23 novembre 2014 à la Maison Heinrich Heine. En coopération avec l’Esam Caen-Cherbourg, l’Ecole Estienne et le CIDAL.

Jamais autant de murs n’ont été érigés dans le monde depuis 1989. À l’occasion du 25ème anniversaire de la chute du mur de Berlin, l’Esam Caen /Cherbourg a proposé à l’Ecole de Recherche Graphique à Bruxelles et la Hochschule für Angewandte Wissenschaften à Hambourg de mener un travail collectif de création graphique sur la problématique du mur comme entrave, dans ses dimensions à la fois territoriale, sociale et symbolique.

Pour plus d’information, consulter le site internet de la Maison Heinrich Heine.

- Table ronde « La RDA dans l’imaginaire français : tout était-il si gris derrière le mur ? »

Lundi 17 novembre 2014 à 19h30 à la Maison Heinrich Heine

Avec Jean-Louis Leprêtre, Brigitte Mazon et Laure Siaud - modération : Sonia Combe.

La RDA était dans l’opinion publique française plus grise encore que les autres sociétés de type soviétique. Des témoins français, comme Brigitte Mazon, Laure Siaud et Jean-Louis Leprêtre avaient connu cette grisaille. Sonia Combe est historienne et correspondante de Libération entre 1985 et 1989.

Pour plus d’information, consulter le site internet de la Maison Heinrich Heine.

- Projection du documentaire « La famille » (« Die Familie ») réalisé par Stefan Weinert (2013)

Le 18 novembre 2014 à 19h au Goethe-Loft, 18 rue François Dauphin, 69002 Lyon

Dans un documentaire à la fois touchant et bouleversant, Stefan Weinert donne la parole aux proches des « victimes du Mur » : une mère qui ne sait toujours pas où se trouve le corps de son fils ; une épouse qui ne comprend pas comment et pourquoi son mari s’est noyé à la frontière ; le fils d’une victime du Mur qui voit pour la première fois, dans un dossier de la Stasi, des photos du corps de son père fusillé.

Le film de Stefan Weinert apporte un complément douloureux mais indispensable à l’Histoire interallemande, car il thématise non seulement les événements de la frontière intérieure, mais aussi leur prise en charge par la justice et la société.

Documentaire en allemand, sous-titré en français, d’une durée de 92 minutes
Possibilité de discussion avec l’auteur et réalisateur à l’issue de la projection.

Pour plus d’information : http://www.goethe.de/ins/fr/lyo/

DECEMBRE

- Colloque « Ciel partagé – mémoire commune ? Le Mur de Berlin : histoire, mémoire et représentations »

Du jeudi 4 décembre au vendredi 5 décembre au Goethe Institut

Il y a 25 ans, le 9 novembre 1989, tombait le Mur de Berlin. 28 années durant, il avait divisé la ville, l’Allemagne, l’Europe et même le monde en deux blocs rivaux. À l’occasion de cet anniversaire, ce colloque entend revenir sur un événement qui a été perçu et vécu par les contemporains comme un véritable changement d’époque : la fin de la Guerre froide et peut-être même la fin de « l’après- guerre ». Les intervenants reviendront sur l’émotion suscitée par la construction et la chute du Mur, analyseront les différentes mémoires du Mur et ses représentations à travers la littérature, le cinéma, la photographie, la musique et la peinture.

Pour plus d’information : http://www.goethe.de

- Débat « 1989-2014 : à la recherche d’une "autre Allemagne" »

Le 16 Décembre 2014 à 19h30 à la Maison Heinrich Heine

Débat avec Alfred Grosser, professeur émérite à Sciences Po Paris, Christian Wenkel, de l’Institut historique allemand de Paris, animé par Hélène Miard-Delacroix, professeur à l’Université Paris-Sorbonne, organisé à l’occasion de la parution du dernier ouvrage de Christian Wenkel.

Avec la division de l’Allemagne en 1949, la théorie des « deux Allemagne », profondément ancrée dans la conscience collective des Français, semble pour la première fois correspondre à une réalité géographique et politique. Christian Wenkel analyse les raisons pour lesquelles la France a entretenu des relations si intenses avec le deuxième État allemand.

Pour plus d’information, consulter le site internet de la Maison Heinrich Heine.

5 novembre
2014

Forum "Archives numériques et mémoire culturelle" - Berlin, le 10 novembre 2014

L’Ambassade de France à Berlin et l’Institut français organisent le 10 novembre 2014, dans le cadre de l’année de coopération numérique franco-allemande, un forum intitulé « Archives numériques et mémoire culturelle ». Il s’agit du premier des trois forums du cycle « Culture / Numérique ».

Une centaine d’acteurs du numérique français, allemands et européens – responsables politiques, chercheurs, artistes, représentants de grandes institutions culturelles et patrimoniales – dialogueront à cette occasion sur notre travail commun de mémoire, tant avec le public en direct que sur les réseaux sociaux.

L’Institut français d’Allemagne et ses partenaires organiseront deux autres Forums, respectivement au printemps et à l’automne 2015, sur les sujets suivants :
- « Arts, création numérique et industries culturelles : productions, échanges, marchés »
- « Cultures numériques et développement durable : pratiques, usages, potentialités ».

29 octobre
2014

Audition conjointe d’Harlem Désir et de son homologue Michael Roth à l’Assemblée nationale le 29 octobre 2014

Le 29 octobre, M. Harlem Désir, secrétaire d’État aux affaires européennes, a reçu son homologue allemand, M. Michael Roth.

MM. Désir et Roth ont participé à une audition conjointe devant les commissions des affaires étrangères et des affaires européennes de l’Assemblée nationale. A cette occasion, ils ont évoqué les principaux enjeux européens, dont les suites du dernier conseil européen et l’entrée en fonctions de la nouvelle commission.

MM. Désir et Roth, également secrétaires généraux pour la coopération franco-allemande, ont fait le point sur la préparation du conseil des ministres franco-allemand prévu à Berlin au début de l’année 2015.

Ils ont enfin procédé à la remise du prix Adenauer-de Gaulle à la chaîne franco-allemande ARTE.

27 octobre
2014

Remise par Harlem Désir et Michael Roth du prix Adenauer-de Gaulle à la chaîne ARTE le 29 octobre 2014

  • Véronique Cayla, Présidente d’Arte et Gottfried Langenstein, Vice-Président d’Arte GEIE, entourés de Michael Roth et Harlem Désir

    Véronique Cayla, Présidente d'Arte et Gottfried Langenstein, Vice-Président d'Arte GEIE, entourés de Michael Roth et Harlem (...)

  • Harlem Désir, Michael Roth, Véronique Cayla, Elisabeth Guigou, Gottfried Langenstein et Susanne Wasum-Rainer

    Harlem Désir, Michael Roth, Véronique Cayla, Elisabeth Guigou, Gottfried Langenstein et Susanne Wasum-Rainer

  • M. Harlem Désir, secrétaire d’État aux affaires européennes, a reçu le 29 octobre M. Michael Roth, son homologue allemand. Après avoir été auditionnés conjointement par les Commissions des affaires étrangères et des affaires européennes de l’Assemblée nationale, ils ont remis le prix Adenauer-de Gaulle à la chaîne franco-allemande ARTE.

    Instituée en 1988, à l’occasion du 25ème anniversaire du traité de l’Élysée, cette distinction vise à récompenser un engagement remarquable en faveur de la coopération franco-allemande. Cette année, le prix est remis à ARTE afin de saluer le travail que la chaîne accomplit depuis plus de vingt ans au service de l’amitié franco-allemande, du dialogue entre les cultures et de la construction européenne.

    La cérémonie s’est déroulée au salon de l’Horloge du Quai d’Orsay, où fut prononcée le 9 mai 1950 la "déclaration Schuman", discours fondateur de la communauté européenne du charbon et de l’acier.

    27 octobre
    2014

    Déplacement conjoint de Laurent Fabius et Frank-Walter Steinmeier au Nigéria le 27 octobre 2014

    MM. Steinmeier, Fabius et Goodluck Jonathan, Président du Nigéria
    Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et du développement international, s’est rendu à Abuja le 27 octobre avec son homologue allemand, Frank-Walter Steinmeier. Il s’agit du premier déplacement conjoint des ministres français et allemand des affaires étrangères en Afrique subsaharienne.

    MM. Fabius et Steinmeier se sont entretenus avec le président Goodluck Jonathan ainsi qu’avec leur homologue Aminu Wali. Ils ont adressé un message commun de soutien à la démocratie, alors que des échéances électorales importantes sont prévues au Nigeria en février 2015. Ils ont salué également l’annonce par l’Organisation mondiale de la santé de la fin de l’épidémie d’Ebola dans le pays.

    Ce déplacement s’inscrit également dans la continuité des efforts de mobilisation de la communauté internationale et de renforcement de la coopération des pays de la région pour lutter contre le terrorisme, notamment le sommet pour la sécurité au Nigeria organisé à Paris le 17 mai. Il témoigne de la même volonté de la France et de l’Allemagne de renforcer leur coopération en Afrique, sur la base d’un partenariat conciliant développement économique et sécurité.

    [ ]