L’actualité

22 janvier
2016

13ème « Journée franco-allemande » - le 22 janvier 2016, l’amitié franco-allemande mise à l’honneur (22 janvier 2016)

Cette journée a pour objectif de mieux faire connaitre auprès du grand public la culture et la langue du pays voisin.

Cette date symbolique rappelle l’importance de la signature du Traité de l’Elysée par le Général De Gaulle et le Chancelier Konrad Adenauer (http://www.france-allemagne.fr/Traite-de-l-Elysee-22-janvier-1963,0029.html) , le 22 janvier 1963, qui a scellé la réconciliation entre la France et l’Allemagne.

Focus : Découvrez les coulisses de la signature de ce Traité grâce à un webdocumentaire du Ministère des Affaires étrangères et du Développement international.

Des manifestations organisées partout en France et en Allemagne

La Journée franco-allemande a pour objectif de mieux faire connaitre auprès du grand public, et notamment dans les écoles, la culture et la langue du pays voisin. De nombreux événements sont ainsi programmés à travers la France et l’Allemagne, notamment avec le soutien de l’Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ), dont la création découle du Traité de l’Elysée.

L’OFAJ propose durant tout le mois de janvier, autour de la date du 22 janvier, 100 initiatives parmi lesquelles des excursions, des expositions photo, des flash-mob, des projets multimédia ou encore des concerts


Pour en savoir plus : découvrez la carte de l’ensemble des activités

(https://www.ofaj.org/en-janvier-celebrez-avec-nous-les-journees-franco-allemandes).

Une « Journée découverte » pour des jeunes Français et Allemands au Ministère des Affaires étrangères et du Développement international

Les ministères des Affaires étrangères français et allemand ont mis en place depuis 2006 une « Journée découverte », organisée par l’Office franco-allemand pour la jeunesse, qui permet à de jeunes Français et Allemands de découvrir le monde du travail dans un environnement binational.

Pour cette 10ème édition, un groupe de 20 jeunes âgés de 18 à 30 ans a été accueilli le 21 janvier 2016 au Quai d’Orsay et a pu échanger avec la mission franco-allemande et les diplomates d’échange allemands en poste au Quai d’Orsay.

Pour en savoir plus : billet d’Isabel Hénin, diplomate d’échange, sur le blog « Carnets diplomatiques » http://blog.diplomatie.gouv.fr/Supplement-au-voyage-au-Quai-d

Lancement de la nouvelle version allemande de France-Diplomatie

A l’occasion de la Journée franco-allemande, le Ministère des affaires étrangères et du Développement international est heureux de vous présenter la nouvelle version allemande de son site « France Diplomatie ».

Vous y retrouverez des actualités relatives à la politique internationale de la France et notamment à ses relations bilatérales avec l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse, ainsi que des dossiers thématiques consacrés aux différents axes de notre diplomatie (« Diplomatie économique », « Diplomatie touristique », « Action de la France contre Daech », etc) et des informations pratiques.

Elle est accessible à l’adresse suivante : www.diplomatie.gouv.fr/fr/de

15 janvier
2016

Appel à candidatures pour le « Dialogue d’avenir franco-allemand 2016 » – date limite : le 31 janvier 2016

Créé en 2007, le « Dialogue d’avenir franco-allemand » est un projet mené par le Comité d’études des relations franco-allemandes (Cerfa) de l’Institut français des relations internationales et la Deutsche Gesellschaft für Auswärtige Politik (DGAP) à Berlin, et soutenu par la Fondation Robert Bosch.

Il offre aux décideurs français et allemands de demain des passerelles pour se rencontrer, échanger et dialoguer avec leurs partenaires européens, des chercheurs ou encore des experts-terrain. Le projet s’articule autour de deux axes : l’élaboration d’un réseau de jeunes actifs et doctorants et la publication d’analyses.

Les discussions permettent d’évoquer les problématiques actuelles des relations franco-allemandes et de la politique européenne et de rechercher des solutions innovantes pour répondre aux défis à venir.

Programme

Les participants de la promotion 2016 devront impérativement participer aux trois séminaires :
- Séminaire I : 15-17 avril 2016 (France)
- Séminaire II : 17-19 juin 2016 (Allemagne)
- Séminaire III : 13-16 octobre 2016 (Espagne)

Les séminaires sont consacrés aux questions d’actualité liées à la relation franco-allemande et aux politiques européennes, débattues avec des experts. Lors du deuxième séminaire est prévue une rencontre avec des Anciens du programme. Le troisième séminaire est l’occasion d’échanger avec des participants espagnols lors de tables rondes et d’activités de groupe.

Candidature

Public visé : jeunes cadres et doctorants en sciences sociales et humaines, économie, droit ou sciences exactes, de France et d’Allemagne.

Dossier de candidature (à envoyer par email) : formulaire de candidature, lettre de motivation d’une page, CV, copies des principaux diplômes, certificats, attestations de stage ou de travail.

Date limite de dépôt des dossiers : 31 janvier 2015

Contact

Institut français des relations internationales
Nele Katharina Wissmann
27 rue de la Procession
75015 Paris
Tel. +33 (0)1 40 61 60 19
wissmann.cerfa@ifri.org
www.dialogue-avenir.eu

En savoir plus : Appel à candidatures 2016

17 décembre
2015

Journée d’échanges franco-allemands à France Stratégie - le 11 décembre 2015

Crédit photo : Thierry Marro - France Stratégie

À l’issue du dernier Conseil des ministres franco-allemand, qui s’est tenu le 31 mars 2015, une mission relative à la promotion de l’intégration des personnes issues de l’immigration dans les sociétés allemande et française a été confiée à Jean-Marc Ayrault, député, ancien Premier ministre, et Annegret Kramp-Karrenbauer, ministre-présidente du Land de Sarre.

A cet effet, France Stratégie a organisé le 11 décembre 2015 une journée d’échanges franco-allemands entre experts et acteurs de l’intégration, pour alimenter les réflexions de la mission chargée de remettre des propositions en vue du prochain Conseil des ministres franco-allemand au printemps 2016.

Lors de cette journée d’échanges, un état des lieux des politiques d’intégration dans chacun des deux pays a été dressé ; ont pu émerger, par des regards croisés sur les meilleures pratiques françaises ou allemandes, des propositions susceptibles d’inspirer des initiatives bilatérales ou plus largement européennes.

Les échanges étaient organisés autour de trois questions fondamentales :

• la possibilité qu’ont les personnes issues de l’immigration de participer effectivement à la vie collective et notamment politique du pays où elles vivent ;
l’éducation et la formation des jeunes ;
le marché du travail, notamment en étudiant les phénomènes de discrimination à l’embauche.

16 décembre
2015

Remise du Prix franco-allemand des droits de l’Homme 2015 en Colombie (Bogota, 14 décembre 2015)

Le sixième prix franco-allemand des droits de l’Homme "Antonio-Nariño" a été remis cette année au "Museo Casa de la Memoria" de Medellin pour son travail sur la mémoire du conflit colombien.

Les projets de "Costurero de Memoria" de Bogota (œuvres sur la violence du conflit en Colombie) et de l’association "Corporacion Humanas" (travail auprès des femmes victimes de violences sexuelles) ont reçu une mention.

Ce prix créé par les ambassades de France et d’Allemagne porte le nom du premier traducteur en espagnol de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen, précurseur de l’indépendance colombienne.

10 décembre
2015

Remise à Paris des Prix franco-allemands de l’Economie et des Industries créatives et culturelles – le 2 décembre 2015

Depuis 2011, la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie décerne tous les deux ans le Prix franco-allemand de l’Économie. Depuis 2013, un Prix franco-allemand des Industries et Commerces culturels est également décerné.

Les Prix sont placés sous le patronage des ministres allemand et français de l’économie.

Les lauréats sont désignés par un jury composé de personnalités issues du monde de l’économie franco-allemand. Une attention particulière est accordée dans ce cadre aux petites et moyennes entreprises.

Prix franco-allemand de l’Economie 2015

Crédit photo : Chambre Franco-Allemande de Commerce et d'Industrie

Ce prix, remis dans différentes catégories, récompense les entreprises ayant mené avec succès des projets de coopération franco-allemands.

Les lauréats du Prix Franco-Allemand de l’Economie 2015 sont :

- Dans la catégorie Environnement et Climat : SARP (Veolia Environnement)

- Dans la catégorie Innovation et nouvelles technologies : GEA Batignolles Technologies Thermiques S.A.S.

- Dans la catégorie Coopération industrielle : AES Aerospace Embedded Solutions GmbH

-  Dans la catégorie Ressources humaines : Alleo GmbH, co-entreprise de la DB et de la SNCF

- Dans la catégorie Start-up : Captain Train S.A.S.

- Prix Spécial du Jury : Canson® SAS (France) et Felix Schoeller (Allemagne)

Prix franco-allemand des Industries créatives et culturelles 2015

Le Prix Franco-Allemand des Industries Créatives et Culturelles met à l’honneur des coopérations franco-allemandes dans les domaines suivants : éditions musicales, cinématographiques, numériques, jeux vidéos, livres, mode, design, médias, commerces culturels.

Ces secteurs génèrent en France et en Allemagne plus de 1,5 millions d’emplois répartis dans près de 250 000 entreprises.

Les lauréats du Prix Franco-Allemand des Industries créatives et culturelles 2015 sont :

- Comité Colbert & Meisterkreis

- Forum d’Avignon & Forum d’Avignon@Ruhr

- Le Buveur d’Encre & TintenTrinker Verlag

Plus d’information sur les Prix franco-allemands

9 décembre
2015

Déplacement à Paris de Michael Roth, secrétaire d’Etat chargé des affaires européennes (9 décembre 2015)

Harlem Désir, secrétaire d’État chargé des affaires européennes, également secrétaire général pour la coopération franco-allemande, et son homologue allemand, Michael Roth, se sont rendus le 9 décembre à l’Assemblée nationale pour une audition conjointe, devant les commissions des affaires étrangères et européennes.

Les deux ministres ont évoqué les principaux sujets de l’actualité européenne, notamment la lutte contre le terrorisme et la crise des réfugiés, à l’approche du conseil européen du 17 et 18 décembre 2015.

Ils se sont ensuite rendus sur le site du Bataclan pour rendre hommage aux victimes des attaques du 13 novembre.

30 novembre
2015

Remise des prix d’excellence et de la meilleure thèse de l’Université franco-allemande - Paris, le 26 novembre 2015

Discours de l'Ambassadeur d'Allemagne - Crédit photo : Ambassade d'Allemagne/F.Brunet

La Résidence d’Allemagne en France a accueilli le jeudi 26 novembre 2015 la remise des prix d’excellence et de la meilleure thèse de l’Université franco-allemande, en présence de l’Ambassadeur d’Allemagne en France, M. Nikolaus Meyer-Landrut et de la Présidente de l’UFA, Patricia Oster-Stierle.

L’UFA, dont le siège est situé à Sarrebruck, est constituée d’un réseau de quelque 180 établissements d’enseignement supérieur français, allemands et d’autres pays (dans le cas de cursus trinationaux). Elle accueille chaque année 6 000 étudiants qui suivent 162 cursus binationaux et trinationaux allant du niveau post-bac au niveau master. 1 500 jeunes obtiennent chaque année un diplôme bi- ou trinational de l’UFA.

- Dotés de 4 500 euros, les prix de la meilleure thèse de doctorat franco-allemande ont été décernés cette année à Pierre Horn (histoire contemporaine), Iris Julia Bührle (littérature comparée) et Harald Weiß (droit).

- Le prix spécial du jury, doté de 1 000 euros, a été attribué à Karima Relizani (biologie cellulaire et moléculaire).

- Les prix d’excellence viennent distinguer les plus brillants diplômés de l’UFA pour leurs compétences disciplinaires et interculturelles. Dotés de 1 500 euros, ils ont été attribués à Alicia Boley (logistique), Jérémy Cochain (machines et énergie), Émilien Debaene (construction mécanique), Carmen Gerstenmeyer (études franco-allemandes), Insa Janßen (gestion/management international), Benjamin Planche (multimédia), Etienne Sprösser (droit franco-allemand) ainsi que Natalie Welfens (sciences politiques).

Ces prix ont été parrainés par des entreprises françaises et allemandes, des associations et fédérations professionnelles ainsi que des fondations.

Pour plus d’information : site de l’Ambassade d’Allemagne en France.
Crédit photo : Ambassade d'Allemagne/F.Brunet

27 novembre
2015

Rencontre entre François Hollande et Angela Merkel à Paris - le 25 novembre 2015

Deux semaines après les attentats qui ont frappé la France le 13 novembre, le Président de la République François Hollande a rencontré plusieurs dirigeants internationaux pour que « l’ensemble de la communauté internationale puisse agir et coordonner ses efforts » contre le terrorisme et notamment le groupe Daesh.

Il a ainsi reçu la Chancelière Angela Merkel à Paris le 25 novembre 2015. Ensemble, M. Hollande et Mme Merkel se sont rendus sur la place de la République pour y déposer une fleur en hommage aux victimes. François Hollande a notamment remercié la Chancelière pour sa présence et la solidarité que le peuple allemand a témoignée envers la France dans ces circonstances douloureuses.

Lors d’un dîner de travail, ils ont ensuite abordé, outre la lutte contre le terrorisme, la crise des réfugiés et le climat, à quelques jours de l’ouverture au Bourget de la COP21.

Pour plus d’information : www.elysee.fr

23 novembre
2015

Formation professionnelle - Lancement d’un projet-pilote franco-allemand de mobilité des apprentis - 23 novembre 2015

Harlem Désir, secrétaire d’État chargé des affaires européennes et secrétaire général pour la coopération franco-allemande, a présidé le 23 novembre au Quai d’Orsay le lancement du projet-pilote franco-allemand de mobilité des apprentis avec Myriam El Khomri, ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social, et Nikolaus Meyer-Landrut, ambassadeur d’Allemagne.

Les entreprises associées à ce projet étaient représentées (Allianz, Michelin, Danone, Bosch, BASF, L’Oréal, Siemens, BNP Paribas, ENGIE, Airbus et Safran), ainsi que des jeunes bénéficiaires du dispositif, des partenaires sociaux, des représentants de l’agence "Erasmus plus" et de l’office franco-allemand pour la jeunesse.

Avec la carte étudiante européenne et le service civique européen, ce projet est l’une des trois initiatives européennes pour la jeunesse confiées par le Premier ministre à Harlem Désir, en lien avec les ministres concernés.

  • Crédit photo : Frédéric de la Mure

    Crédit photo : Frédéric de la Mure

  • Crédit photo : Frédéric de la Mure

    Crédit photo : Frédéric de la Mure

  • Crédit photo : Frédéric de la Mure

    Crédit photo : Frédéric de la Mure

  • Crédit photo : Frédéric de la Mure

    Crédit photo : Frédéric de la Mure

  • L’objectif de ce projet-pilote franco-allemand est de renforcer la dimension professionnelle de l’Erasmus, afin de faire bénéficier aux jeunes apprentis des mêmes possibilités de mobilité que les étudiants et de démocratiser ainsi la mobilité des jeunes en Europe.

    Il est ensuite envisagé une généralisation du dispositif, dans un cadre bilatéral mais surtout européen, étant donné l’atout indéniable en matière d’insertion sur le marché de l’emploi que constitue une mobilité des apprentis.

    Un total d’une cinquantaine de jeunes apprentis, français et allemands, est envisagé dans un premier temps, en privilégiant des apprentis de niveau IV (bac pro) et III (BTS). Ils effectueront une mobilité d’une durée de l’ordre de 2 à 3 mois dans les 11 entreprises précitées.

    Partenaires du projet :

    Partenaires institutionnels : Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ; Ministère du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social ; Secrétariat d’Etat chargé des Affaires européennes et le Gouvernement fédéral de la République d’Allemagne.

    Partenaires sociaux français et allemands associés : MEDEF, CFDT, BDA et DGB (Confédération allemande des syndicats).

    Erasmus + et l’OFAJ sont partenaires du projet et proposent une bourse de mobilité par jeune et des cours de langues.

    17 novembre
    2015

    Renforcement de la stratégie de l’OFAJ en faveur des jeunes ayant moins d’opportunités – 13 novembre 2015

    Lors de son Conseil d’administration le 13 novembre 2015, l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) a décidé de renforcer sa stratégie en faveur des jeunes ayant moins d’opportunités (JAMO), avec l’objectif que ces jeunes constituent 20 % des bénéficiaires des programmes de l’OFAJ à l’horizon 2020.

    L’OFAJ a mis en place dès 2006, un an après les émeutes des banlieues françaises et l’embrasement du quartier de Neukölln à Berlin, le réseau « Intégration et égalité des chances » avec la Fondation Genshagen pour garantir l’accès à ses programmes à ceux qui, en raison de barrières socioculturelles, géographiques ou encore physiques, en sont éloignés. Ce programme qui, outre la diversification des publics de l’OFAJ, vise également à sensibiliser les sociétés face aux mécanismes d’exclusion, a été rebaptisé « Diversité et Participation » en 2012.

    En 2015, l’Office franco-allemand pour la Jeunesse a ainsi lancé un appel à projets en lien avec sa stratégie « Diversité et Participation ». 10 projets pilotes franco-allemands ou trinationaux sont menés entre le 1er mai et le 15 décembre 2015.

    Pour plus d’information : http://www.ofaj.org/diversite-et-participation